Accueil
Éric Piolle, un candidat écologiste séduit par Laudato Si'
Partager

Éric Piolle, un candidat écologiste séduit par Laudato Si'

Un article rédigé par Simon Marty - RCF,  -  Modifié le 15 septembre 2021
L'Invité de la Matinale Le paysage politique côté Verts

Dès demain et jusqu'à dimanche, les inscrits à la primaire des écologistes pourront désigner leur candidat à la présidentielle. Parmi eux, Éric Piolle. Le maire de Grenoble revient sur les défis qui attendent la société française. Il ne cache pas l’influence du message de l’Évangile dans sa vie et la résonance toute particulière de Laudato Si' dans les idées qu’il défend.

Éric Piolle, maire de Grenoble, et candidat à la primaire écologiste ©RCF Éric Piolle, maire de Grenoble, et candidat à la primaire écologiste ©RCF

 

La primaire écologiste : un taux d'inscription encourageant

 

122.670 personnes se sont inscrites pour participer à la primaire ouverte des écologistes. Une satisfaction pour Éric Piolle : "C’est positif, surtout parce qu’on a pu parler d’écologie et ça fait du bien de parler des sujets qui préoccupent les Français et sont importants pour notre avenir." Le candidat, qui n’exclut pas de laisser une part non négligeable aux jeunes dans la vie publique, y voit une façon de répondre à l’anxiété de cette jeune génération qui cherche pour l’heure ses repères dans ce monde en mutation.

 

Éric Piolle, séduit par Laudato Si'

 

Éric Piolle qui ne cache pas l’influence du message de l’évangile dans sa vie et la résonance toute particulière de Laudato Si' dans les idées qu’il défend. "J’apprécie des phrases extrêmement concrètes comme celle sur la privatisation de l’eau, quand le pape François dit que c'est une source de conflit. Il y a ce courage... Ce courage aussi de dire que ceux qui pointent les écologistes comme irréalistes, utopistes, sont ceux qui protègent leurs privilèges mais que cela ne durera pas !... Tout cela me parle énormément."

 

Transition écologique : les axes de campagne d'Éric Piolle

 

Le principal défi pour les écologistes est de dessiner une voie alternative à la société française. Pour se faire Éric Piolle s’est entouré de 300 personnes pour réfléchir à un projet. "Comment réduire nos gaz à effet de serre de 55% d’ici à 2030, tout en préservant nos emplois ? Comment transformer nos problèmes en emplois ? Nous avons besoin de sécuriser le changement ! Tout en préservant ceux dont les emplois vont muter." Pour le candidat à la primaire écologiste, l’important sera de garantir le travail dans l’automobile ou l’aéronautique qui vont perdre des emplois et ne pas reproduire les erreurs du passé avec l’industrie du textile ou encore le secteur minier.

 

Parmi les axes de la campagne d’Éric Piolle, l'agriculture et la préservation des sols. Des terres agricoles qui sont aujourd’hui convoitées y compris par des industries étrangères. Son objectif est d’aujourd’hui préserver ces terrains pour qu’ils continuent à être exploités à une échelle locale et dans un intérêt commun. "Les agriculteurs, on les pousse à mettre des engrais, à élever des animaux qui ne verront jamais le jour... On doit reconnecter l’agriculture avec la terre, l’environnement tout comme l'alimentation... C’est des agriculteurs que viendra la solution, j’en rencontre énormément qui bougent !"
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don