Accueil
Éric Ciotti et Christelle D'Intorni ne veulent plus de la prise en charge des mineurs étrangers.
Partager

Éric Ciotti et Christelle D'Intorni ne veulent plus de la prise en charge des mineurs étrangers.

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 7 septembre 2023  -  Modifié le 7 septembre 2023

Une loi pour abandonner une compétence qui incombe aux Départements.

Les députés Eric Ciotti et Christelle D'Intorni - RCF Les députés Eric Ciotti et Christelle D'Intorni - RCF

Il y en a trop et manifestement le département des Alpes-Maritimes est débordé par le nombre de mineurs non accompagnés qui arrivent par la frontière italienne. Plus de 4800 mineurs non-accompagnés sont arrivés sur le territoire français par les Alpes-Maritimes au cours de l'année 2023.

 

 

Éric Ciotti et Christelle D'Intorni déposent donc une proposition de loi visant à transférer à l’État la responsabilité de la prise en charge des mineurs étrangers. Se séparer d'une compétence pour ne plus avoir à l'assumer. Car accueillir les mineurs non accompagnés à un coût: 28 millions d’euros pour la collectivité Départementale.

 

 

Faire passer cette loi serait donc aussi un calcul financier. Les deux députés maralpins estiment que "cette situation est devenue trop lourde". L'Etat est visé: "cette compétence doit lui incomber" selon Eric Ciotti et Christelle D'Intorni pour qui "l’État qui ne peut pas demander aux collectivités d’assumer les conséquences de sa politique migratoire laxiste." 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don