Accueil
"Énergie moins chère ensemble" contre la flambée des prix de l'énergie
Partager

"Énergie moins chère ensemble" contre la flambée des prix de l'énergie

Un article rédigé par Maximilien Cadiou - RCF Sarthe,  -  Modifié le 4 octobre 2021
Ufc Que Choisir Énergie moins cher ensemble

Cela n'aura échappé à personne, l'énergie, gaz, électricité, essence, pèse de plus en plus dans le budget des ménages. Avec une hausse de plus de 12% le 1er octobre dernier, la tendance n'est clairement pas à la baisse. Et malgré les annonces du gouvernement, l'UFC Que Choisir lance sa campagne "Énergie moins chère ensemble" pour faire baisser un peu plus la facture chaque mois.

Énergie moins chère ensemble © UFC Que Choisir Énergie moins chère ensemble © UFC Que Choisir

Depuis le 14 juin, l'UFC Que Choisir a lancé sa campagne d'adhésion à la campagne "Énergie moins chère ensemble". Elle est prolongée jusqu'en 2022

 

L'énergie à moindre coût, c'est mieux à plusieurs

 

"Changer de fournisseur d'énergie, c'est facile"

Depuis 2014, cette campagne bisannuelle permet aux particuliers de d'associer en lien avec l'UFC Que Choisir afin de faire baisser la facture de l'énergie, quelle qu'elle soit, gaz ou électricité.

 

Cette campagne de regroupement des consommateurs c'est pour faire baisser les factures, mais aussi de montrer aux consommateurs que changer de fournisseur d'énergie, c'est facile.

 

Le but étant de faire pression sur les fournisseurs, le marché étant ouvert à la concurrence, afin de faire baisser les prix avec l'argument d'un grand nombre de contrats à la clé par ce regroupement.

 

"Énergie moins chère ensemble", comment s'inscrire ?

La campagne a débuté le 14 juin dernier, et elle se poursuit jusqu'en janvier 2022. Les fournisseurs peinent à faire baisser les coûts de l'énergie dans le contexte de la reprise économique après la pandémie. Il y a plus de demande actuellement, ce qui n'encourage pas la baisse des cours à l'international.

Pour rejoindre ce groupement, l'inscription se fait directement sur le site internet de l'opération "Énergie moins chère ensemble" ou par téléphone au 09 71 00 30 30. Avant de débuter la procédure d'inscription, n'oubliez pas de vous munir de vos factures annuelles d'énergie.

 

Comment payer moins cher son énergie ?

 

Les comparateurs pour faire jouer la concurrence

C'est souvent un conseil que l'on donne à ses amis ou famille quand on parle de l'énergie trop chère : "change de fournisseur, faut comparer les offres !". Souvent plus facile à dire qu'à faire.

L'UFC Que Choisir de la Sarthe indique deux comparateurs fiables. Tout d'abord, celui de l'association elle-même, son but étant de défendre l'intérêt du consommateur, à retrouver sur quechoisir.org. L'État propose également son comparateur via le Médiateur National de l'Énergie qui fait aussi entrer dans la balance les tarifs réglementés du gaz et de l'électricité.

 

Les actions de l'État pour cet hiver

Invité du JT de 20h sur TF1, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé des mesures pour freiner l'impact de la hausse du prix de l'énergie, gaz et électricité, sur le pouvoir d'achat des Français.

La première annonce est bien sûr celle du coup de pouce donnée au Chèque Énergie. 5,8 millions de foyers vont bénéficier d'une aide supplémentaire de 100€ pour régler les factures d'électricité et de gaz. Aucune opération n'est à réaliser pour les particuliers, et tout se fait automatiquement. Ainsi, si vous êtes éligibles à cette offre, le Chèque Énergie vous sera directement envoyé par courrier.

Ce qu'a annoncé Jean Castex à la télévision, c'est la mise en place d'un "bouclier tarifaire". Son objectif est de contenir la hausse des tarifs et son impact sur le pouvoir d'achat.

Pour le gaz, si la hausse de 12,6% est actée depuis le 1er octobre, le gouvernement absorbera les prochaines hausses par la diminution des taxes (représentant environ 25% de la facture payée tous les mois). Un rattrapage est déjà prévu, pour le printemps, avec la baisse des cours du gaz prévue en avril, les factures baisseront moins vite que le prix de l'énergie brute. L'État augmentera ponctuellement ces taxes pour rattraper le blocage de cet hiver.

L'électricité est elle aussi concernée. Avec une hausse prévue pour février 2022, à hauteur de 10 à 12%. Le Premier Ministre a annoncé que la hausse sera bloquée à 4% en diminuant les taxes sur l'électricité. Ici plus de souplesse car contrairement au gaz, la France produit son électricité grâce notamment au nucléaire, et bénéficie de plus d'autonomie que pour le gaz, qui n'est produit dans l'Hexagone.

 

Les rénovations pour baisser baisser la consommation d'énergie

L'autre solution pour faire baisser la facture, c'est également de mieux isoler son logement.

 

L'énergie la moins chère, c'est celle qu'on ne consomme pas

 

Quelques précautions sont à prendre, comme par exemple lorsque des entreprises viennent vous démarcher, avec des opérations en apparence alléchantes, mais qui ne se concrétisent pas.

Les services de l'État guident également les particuliers pour ce qui concerne les travaux les plus récurrents pour les particuliers, mais également sur les financements possibles. Ainsi, de nombreuses aides existent, que ce soit du côté des subventions que pour des facilité de paiement et un prêt à 0% dans le cadre des rénovations énergétiques.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don