Accueil
RCF Législatives en Ille-et-Vilaine, les résultats à retenir de cette soirée électorale

Législatives en Ille-et-Vilaine, les résultats à retenir de cette soirée électorale

Un article rédigé par Cécile Pollart - RCF Rennes, le 30 juin 2024  -  Modifié le 1 juillet 2024

En Ille-et-Vilaine 785 021 électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche pour le premier tour des législatives anticipées. 47 candidats se présentaient devant les électeurs. Les principaux résultats à retenir dans les sept circonscriptions.

Photo de Arnaud Jaegers sur Unsplash Photo de Arnaud Jaegers sur Unsplash

Réélu dès le premier tour

Il n’y aura pas de second tour dimanche prochain dans la huitième circonscription d’Ille-et-Vilaine (celle des Cantons de Mordelles, Rennes Centre, Rennes Centre Ouest, Rennes Nord). Le député socialiste sortant Mickaël Bouloux a été réélu ce dimanche soir, avec 52,8 % des voix. Il a appelé dans un communiqué “au sens des responsabilités de toutes les forces politiques qui affirment s’inscrire dans le champ républicain” pour se retirer s’ils ne sont pas arrivés en tête pour faire barrage au RN.

Dans quelle circonscription le Rassemblement National est-il arrivé en tête ?

Dans la quatrième circonscription, celle qui regroupe les cantons de Bain-de-Bretagne, Grand-Fougeray, Guichen, Maure-de-Bretagne, Pipriac, Plélan-le-Grand, Redon, Le Sel-de-Bretagne. Jacques François, le candidat du parti de Jordan Bardella, a réuni 32,3 % des votes, devant la député LFI sortante Mathilde Hignet, à 32,1 %. A la troisième position, la candidate Anne Patault se qualifie en réunissant 24,06 % des votes. La candidate retirera-t-elle sa candidature, comme le Premier Ministre Gabriel Attal en a donné la consigne ? Ce dimanche soir, la candidate ne s’est pas exprimé.

Combien de triangulaires pour le second tour ?

L’Ille-et-Vilaine comptera cinq triangulaires dimanche prochain, dans les sept circonscriptions qui restent en jeu. La quatrième vient d’être évoquée. Voici les autres :

Dans la première circonscription, celle des cantons de Bruz, Rennes Le Blosne, Rennes Bréquigny, Rennes Centre Sud, Rennes Sud-Est, bastion de la gauche, c’est la candidate du Nouveau Front Populaire, Marie Mesmeur, de la France insoumise, qui est arrivée en tête avec 42,31 % des voix. Face à elle, Nicolas Boucher, le président départemental du Modem, qui a rassemblé 31,88 % des suffrages. Est également maintenue dans cette triangulaire Jeanne Rey du Boissieu pour le RN, avec 17,65 %.

Dans la deuxième circonscription, celle des cantons de Betton, Cesson-Sévigné, Hédé-Bazouges, Liffré, Rennes Nord-Est, Rennes Est, le candidat du Nouveau Front populaire est arrivé en tête. Tristan Lahais a recueilli 40,31 % des votes. Il devance la députée Renaissance sortante, Laurence Maillart Méhaignerie, qui cumule 34,24 % des suffrages. La candidate du Rassemblement national, Bérénice Vanhaecke, se maintient elle aussi en vue du second tour, avec 17,12 % des voix.

Dans la troisième circonscription, celle des cantons de Bécherel, Combourg, Montfort-sur-Meu, Montauban-de-Bretagne, Rennes Nord-Ouest, Saint-Méen-le-Grand et Tinténiac, la députée sortante PS Claudia Rouaux est en ballotage favorable, avec 35,77 % des suffrages, suivie de Charlotte Faillé, candidate investie par Horizons, avec 29,71 % des suffrages. La troisième candidate de la circonscription appartient au Rassemblement National. Virgine d’Orsanne a recueilli 28,12 % des suffrages.

Dans la cinquième circonscription, celle des cantons d’Argentré-du-Plessis, Châteaubourg, Châteaugiron, La Guerche-de-Bretagne, Janzé, Retiers, Vitré Est et Vitré Ouest, la majorité enregistre l’un de ses meilleurs scores du département, avec les 42,42 % de votes en faveur de Christine Le Nabour, la députée sortante qui devance largement ses adversaires du RN (Françoise Gilois, 29,82 %) et Gilles Renault (NFP, 25,85 %).

Dans la septième circonscription, celle des cantons de Cancale, Châteauneuf-d’Ille-et-Vilaine, Dinard, Dol-de-Bretagne, Saint-Malo Nord et Saint-Malo Sud, Jean-Luc Bourgeaux est arrivé en tête avec 43,33 % des voix. Le député sortant, qui a récemment pris ses distances avec le parti les Républicains après qu’Eric Ciotti a appelé à un rapprochement avec le RN, est arrivé devant Dylan Lemoine, (RN), à 28,20 %, et Nicolas Guivarc’h (NFP), qui totalise 22,23 % des voix.

Quels candidats se sont retirés pour faire barrage au Rassemblement national ?

Dans la sixième circonscription, celle des cantons d’Antrain, Fougères Nord, Fougères Sud, Louvigné-du-Désert, Pleine-Fougères, Saint-Aubin-d’Aubigné, Saint-Aubin-du-Cormier et Saint-Brice-en-Coglès, la candidate arrivée en troisième position, Elsa Lafaye, du parti communiste, a annoncé dimanche soir se retirer pour le deuxième tour. Elle avait rassemblé 25,13 % des voix. Ce sera donc un duel entre Thierry Benoît, le député sortant, en lice pour un cinquième mandat sous l’étiquette Horizons, qui a obtenu 41,81 % des voix, et le candidat Rassemblement national, Tangi Marion, qui comptabilise 30,94 % des suffrages.

Où a-t-on le plus voté ?

C’est dans la deuxième circonscription que le taux de participation le plus important a été enregistré ce dimanche, avec 76,87 %. Suivent les circonscriptions 8 (75,31 %),  3 (73,73 %), 6 (73,01%), 1 (72,97 %), 4 (72,61 %), 5 (72,51) et 7 (71,87%).

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don