Accueil
En Haute-Savoie, c'est en élevant qu'on devient éleveur !
Partager

En Haute-Savoie, c'est en élevant qu'on devient éleveur !

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Lyon, le 25 mai 2021  -  Modifié le 9 février 2024
À Poisy, à côté d'Annecy, une vraie ferme, où l'on produit du lait, forme une centaine de futurs agriculteurs chaque année.
RCF Haute-Savoie (Vanessa Sansone) RCF Haute-Savoie (Vanessa Sansone)

« Meuuh »... à 16h30, c'est l'heure du repas pour les veaux. Et ils se font bien entendre, malgré leur jeune âge ! Aujourd'hui c'est Killian, même pas vingt ans et un grand sourire, qui est chargé de les nourrir.
« Une centaine de jeunes sont formés ici chaque année », souligne Christelle Bouverat, responsable pédagogique au Centre d'Elevage de Poisy. Cet établissement du réseau des chambres d'agriculture propose des formations en apprentissage et des formations continues. « Les jeunes que vous voyez ici participent à la conduite du troupeau matin et soir, en plus de leurs cours en salle. Un troupeau de quatre-vingt-cinq vaches ».
 

« J'intègre mieux en faisant : j'ai choisi l'apprentissage »

Changement d'ambiance en salle de traite, avec le bruit de fond de la machine. Chloé, dix-neuf ans, nettoie les trayons d'une belle Abondance. « Mon grand-père avait des vaches. Depuis que je suis petite, je sais que je veux faire ce métier. Et comme j'intègre mieux en faisant, j'ai choisi l'apprentissage ». La jeune femme s'applique : le lait, vendu à la coopérative, doit être de qualité irréprochable. Il sera transformé en fromages au lait cru.
 

« Tout ce dont ils ont besoin pour être de bons éleveurs »

Après les examens, Chloé va intégrer le service de remplacement des agriculteurs de Haute-Savoie. Alexis, l'un de ses camarades, a envie de voir du pays : « Les cours sont intéressants, mais je suis bien chez mon patron, mine de rien ! Ensuite, j'aimerais découvrir d'autres manières de travailler. Et aussi suivre des formations pour inséminer les vaches et faire du parage bovin ».
« Certains des jeunes que nous formons démarrent par du salariat, d'autres reprennent une ferme ou s'associent. Nous essayons de leur transmettre les bons gestes et tout ce dont ils auront besoin pour être de bons éleveurs ! », conclut la formatrice.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don