Accueil
Emploi : la Garantie Jeunes arrive dans le Blaisois
Partager

Emploi : la Garantie Jeunes arrive dans le Blaisois

Un article rédigé par Julie Rolland - RCF Loir-et-Cher,  -  Modifié le 22 mars 2017
Dès le 3 avril, des jeunes du Blaisois en vulnérabilité sociale vont pouvoir profiter de la Garantie Jeunes, un dispositif issu de la loi Travail. En 2017, 155 Blésois seront concernés.
2017 - Julie Rolland 2017 - Julie Rolland

Comment aider les jeunes à mettre un pied dans l'entreprise lorsqu'ils ont peu d'expérience, de qualification et de formation? La Garantie Jeunes a l'ambition de répondre à cette problématique. Elle arrive dans le Blaisois le 3 avril prochain.

Un suivi collectif et personnalisé

C'est un dispositif d'accompagnement à destination des jeunes entre 16 et 25 ans. Au programme : un accompagnement collectif et intensif pendant quatre semaines,  un suivi personnalisé pendant un an et des mises en situation professionnelles via des stages ou des emplois.
Selon Thomas Prigent, le directeur de la mission locale du Blaisois, les temps en groupe de 15 jeunes vont permettre "de désacraliser l'entreprise et de lever les freins à l'emploi".

Quatre recrutements à la mission locale du Blaisois

Pour déployer la Garantie Jeunes, la mission locale a recruté quatre personnes chargées de coordonner, d'animer et d'accompagner les jeunes. Ils seront d'ailleurs pour l'année 2017, 155 à pouvoir en bénéficier dans le Blaisois (100 à Romorantin et 90 à Vendôme).

Nadia Masri, coordonnatrice et chargée de relation entreprise de la mission locale du Blaisois : 

Un dispositif lancé tardivement dans le 41

Le Loir-et-Cher et le Blaisois font partie des derniers territoires à mettre en place la Garantie Jeunes. Les premières expérimentations ont eu lieu en 2013.
Corinne Garcia, présidente de la mission locale du Blaisois, explique pourquoi elle a souhaité attendre avant de lancer ce dispositif.

Une allocation de 470 €

Particularité de la Garantie Jeunes, elle prévoit que ceux qui entrent dans le dispositif, bénéficient d'une allocation équivalente au montant du Revenu de Solidarité Active (RSA). Pour en profiter, il faut remplir plusieurs critères mais il faut aussi, pendant l'accompagnement de douze mois, avoir passer au moins 80 jours en entreprise

Yassin Daghri, animateur conseiller pour la Garantie Jeunes à la mission locale du Blaisois : 


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don