Accueil
Emmanuelle Seyboldt: "l’Amour de Dieu, un Grand Kiff pour les jeunes !"
Partager

Emmanuelle Seyboldt: "l’Amour de Dieu, un Grand Kiff pour les jeunes !"

Un article rédigé par Jean-Baptiste Labeur - RCF, le 3 novembre 2023  -  Modifié le 3 novembre 2023
L'invité de la rédaction Le grand kiff / Emmanuelle Seibold

Le Grand Kiff, rassemblement de jeunes sous l’égide de l’Eglise protestante unie de France, débute jeudi 29 juillet à Albi. Une édition qui avait été reportée en raison de la crise sanitaire.

Jeunes participants du Grand Kiff - Corinne SIMON CIRIC Jeunes participants du Grand Kiff - Corinne SIMON CIRIC

Le rassemblement des jeunes protestants de France

 

Cela faisait longtemps que les jeunes protestants attendaient ce moment. Reporté l’an dernier en raison de la crise sanitaire, le grand kiff débute finalement jeudi 29 juillet. Cette fois-ci, il se tient à Albi, jusqu’à dimanche. Un rendez-vous important pour la jeunesse protestante de France, souvent vu comme l’équivalent des JMJ pour les jeunes catholiques. Et la thématique choisie pour cette édition, c’est l’écologie.

"C’est le rassemblement des jeunes issus de l’Eglise protestante unie de France. On a imaginé en 2009 de proposer tous les 3-4 ans un rassemblement pour les jeunes de l’Eglise et leurs amis. Et on a choisi de l’appeler ainsi pour mettre en valeur le côté festif, le côté joyeux de la rencontre entre ces jeunes qui ne se connaissent pas. Pour nous c’est un clin d’œil pour nous dire que l’amour de Dieu nous précède, nous protège. Pour nous c’est une grande joie, et pour les jeunes un grand kiff" explique Emmanuelle Seyboldt, pasteure, présidente du Conseil national de l’Eglise protestante unie de France.

"La Terre en partage"

 

Elle ajoute que le but d’une telle rencontre est "de se faire rencontrer les jeunes, et ensemble, de se mettre à l’écoute des textes bibliques, de participer à des cultes, de vivre ces temps de manière la plus artistique possible, de les faire travailler et de leur faire rencontrer des gens qui sont des témoins, qui vivent leur foi dans des associations, des organisations ou dans leur vie quotidienne, afin qu’ils viennent témoigner auprès des jeunes ce qu’ils vivent par la foi, là où ils sont".

La thématique choisie pour cette année, c’est l’écologie : "la Terre en partage". Le premier jour, le but est de faire réfléchir les jeunes sur comment vivre en tant que personne. Le deuxième jour, comment vivre avec les autres. Et le troisième jour, comment vivre en tant que personne avec les autres sur la Terre, qui est en souffrance. Afin de dégager des pistes d’engagement pour que cette Terre soit moins en souffrance.

Plusieurs mesures sanitaires strictes

 

Pour aller jusqu’au bout de la thématique, le Grand Kiff essaie cette année d’être le plus zéro déchet possible, le moins consumériste possible. Une manière de faire qui peut également pousser les jeunes à réfléchir sur ce dont ils ont besoin au quotidien pour vivre, et aux solutions alternatives qui ne soient pas trop dépensières en matériel, en énergie etc… "En partant les jeunes seront invités à poursuivre et à s’engager dans des gestes du quotidien" lance Emmanuelle Seyboldt.

Reste le contexte sanitaire. "C’était beaucoup trop compliqué de lancer le Grand Kiff l’an dernier. On a remobilisé les équipes. Il a fallu les remotiver et organiser l’ensemble des mesures sanitaires possibles pour vivre ce temps en prenant nos précautions. Ils sont répartis en six villages qui n’auront pas d’interactions entre eux. L’essentiel des activités se feront en village. Ils mangeront dans leur village. Seuls les temps de culte se feront ensemble, mais tout de même répartis par village, tout comme la soirée festive" précise la pasteure. Faire contre mauvaise fortune bon cœur, et toujours dans la joie !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don