Accueil
RCF Elections législatives en Alsace : Jean-Louis Bigot, Reconquête! (4e circonscription du Bas Rhin)

Elections législatives en Alsace : Jean-Louis Bigot, Reconquête! (4e circonscription du Bas Rhin)

Un article rédigé par Thierry Weber - RCF Alsace, le 26 juin 2024  -  Modifié le 26 juin 2024
Les Trois Questions · RCF Alsace Élections législatives en Alsace : Jean Louis Bigot, Reconquête

Pour ces élections législatives, focus sur les candidats de la quatrième circonscription du Bas-Rhin autour du Kochersberg. Un territoire à la fois rural et citadin, d'Ostwald à Quatzenheim en passant par Kolbsheim.

Aujourd’hui nous recevons Jean-Louis Bigot candidat pour le parti Reconquête !

© RCF Alsace : Jean-Louis Bigot © RCF Alsace : Jean-Louis Bigot

RCF Alsace : Quel est le défi majeur de votre territoire?

Jean-Louis Bigot : Je pense qu'il n'y a pas 50 solutions : il faut déjà de de redresser le pays, et mon territoire fait partie du pays. Je connais surtout la partie pour ma part c'est vrai que c'est rural. Moi-même, j'habite en ruralité sur Hochfelden. 

RCF Alsace : Dans le programme de Reconquête! , l'un des points forts concerne la lutte contre l'immigration massive. En quoi est-ce une nécessité dans la circonscription que vous souhaitez représentez à l'Assemblée Nationale ?

J.-L. B. : Je pense que c'est important, bine que ce ne soit pas non plus le plus important. Nous nous sommes laissés déborder depuis 45 ans. Nous étions un pays riche et là, nous sommes endettés à 3000 milliards. On ne peut plus être solidaire comme nous l'avons été. Ce n'est pas non plus la peine de nous traiter d'extrême-droite ou de racistes, c'est archi faux. Bien au contraire, nous sommes très ouverts et nous sommes là pour aider tous les gens qui en ont besoin.

RCF Alsace : Quel autre point du programme de Reconquête ! vous tient particulièrement à cœur en Alsace ? 

J.-L. B. : En Alsace comme ailleurs, nous prônons une baisse massive des impôts. C'est une priorité pour que les gens retrouvent du pouvoir d'achat. Autre sujet d'importance : nos enfants à l'école. Il y a tellement de choses à faire, la tâche est immense.

RCF Alsace : Entre la politique et la société, la division règne. Comment faire pour retisser du lien social, voire même de la fraternité ?

J.-L. B. : Ce n'est pas une question. Le Français est fraternel, il faut le savoir. Liberté, égalité, fraternité. Je ne pense pas qu'en ruralité nous ayons besoin de retisser de la fraternité. Cela concerne peut-être beaucoup plus les villes où les gens sont très "perso", ils ne connaissent même pas leurs voisins. Certaines religions prennent beaucoup de place par rapport à la nôtre. La religion, pour nous, c'est la France.

 


Suivez les élections législatives de la 4ème circonscription du Bas-Rhin avec RCF Alsace ici !

Découvrez d'autres sujets dans Les Trois questions RCF Alsace sur notre site internet ! Ou venez découvrir notre site qui regroupe toutes nos émissions et podcasts sur notre site RCF Alsace !  


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© 3QA Alsace
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Les Trois Questions · RCF Alsace

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don