Accueil
Elections départementales : La France Insoumise veut aller plus loin dans l'action sociale
Partager

Elections départementales : La France Insoumise veut aller plus loin dans l'action sociale

Un article rédigé par RCF - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 27 mai 2021
La liste « On est là » représente La France Insoumise aux élections départementales en Gironde. Points clés du programme : la cause sociale et l’environnement.

Si la liste LFI de Clémence Guetté aux élections régionales regroupe la France insoumise, le NPA, ainsi que la section  PCF des Deux Sèvres, … en Gironde, les alliances sont plus diffuses. La France insoumise est présente sur 17 cantons sur 33 et le parti s’allie à Europe Ecologie les Verts (EELV) sur deux cantons : Créon et Les Landes des Graves.

Alliance aussi avec Stéphane Saubusse, ex EELV, aujourd’hui Génération sur le canton des Portes du Médoc.

Sur les cantons de Bordeaux, ce sont des alliances avec Bordeaux en luttes et son médiatique leader Philippe Poutou,
et les listes de pessac I et II accueillent deux candidats dissidents du Parti communiste Français (PCF).

Pour y voir clair, la difficulté peut venir dans certains cantons où plusieurs listes de gauches ou estampillées extrême gauche se présentent comme sur Bordeaux I ou Pessac I, mais pas de tromperie pour les électeurs.

"On n'avance pas caché", explique Guillaume Latrille, candidat sur Villenave d’Ornon. "Il y aura à chaque fois le logo France Insoumise sans ambiguité... et on a fait le choix de la clarté pour défendre le programme et le fond au delà des attelages électoralistes". 

et sur le fond justement, la France insoumise défend  notamment la cause sociale, très présente.

"A l'échelle du département, il y a des problèmes sur l'accompagnement des MNA (mineurs non accompagnés), de la signature des contrats jeunes majeurs, A la France Insoumise, on ne dit pas  que la gestion de Jean-Luc Gleyze a été catastrophique, mais on veut aller plus loin, on veut un département plus protecteur, qui va plus loin dans les démarches sociales et dans l'urgence environnementale."

Concernant le revenu de base, proposition emblématique du président sortant, LFI préfère défendre l’idée d’un élargissement du RSA aux jeunes de 18 à 25 ans et la garantie d’un emploi universel, c’est à dire un emploi à vie pour tous.

Sur la question de la transition écologique, LFI se rapproche de certaines idées EELV comme l’abandon de la déviation du Taillan Médoc ou l’opposition à l’implantation du dépôt d’Amazon.

Notons que Guillaume Latrille est aussi 3ème sur la liste girondine des élections régionales.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don