Accueil
Election présidentielle : pour Philippe Barre, "on essaie de monter les gens les uns contre les autres"

Election présidentielle : pour Philippe Barre, "on essaie de monter les gens les uns contre les autres"

Un article rédigé par Etienne Pépin - RCF,  -  Modifié le 11 février 2022
L'invité de la rédaction Philippe Barre, fondateur de Darwin

RCF a posé son micro à Bordeaux pour le dernier jour de cette semaine spéciale en Nouvelle Aquitaine. Pour l’occasion, Etienne Pépin reçoit Philippe Barre, le fondateur de Darwin, un lieu emblématique de la ville girondine. Une ancienne caserne désaffectée de la rive droite de Bordeaux, aujourd’hui éco-réhabilitée…
 

Philippe Barre, fondateur de Darwin à Bordeaux - Odile Riffaud RCF Philippe Barre, fondateur de Darwin à Bordeaux - Odile Riffaud RCF

Chez Darwin, "les publics se croisent"

Un endroit qui ne ressemble à aucun autre. Un lieu insolite, hybride et multi-dimensionnel. Voilà ce que l’on peut dire de Darwin en pénétrant dans cette ancienne caserne désaffectée, située sur la rive droite de Bordeaux. Une caserne aujourd’hui éco-réhabilitée, qui héberge 140 entreprises, et accueille 1.300 personnes, selon les vœux de Philippe Barre, son fondateur. "Charles Darwin était le premier des écologistes modernes. Il nous a replacé au cœur du vivant, et non pas au sommet de la pyramide. Ici on essaie de démontrer une agilité permanente, une réinvention. On est tout le temps en train de revisiter notre façon de coopérer ensemble. On essaie de montrer qu’on peut vivre confortablement avec moins de besoins" explique-t-il au micro d’Etienne Pépin.

Chez Darwin, tout le monde se rencontrer. "On décloisonne beaucoup. On a des espaces assez amples. On n’a pas de petits bureaux fermés où chacun se rencontre dans son coin. Il y a des frottements. Les publics se croisent. Ceux qui travaillent, ceux qui viennent pour faire du sport, se balader. Ce mélange des genres que nous assumons donne un vivre-ensemble beaucoup plus fertile, qui permet de faire germer des solutions" ajoute le fondateur du premier espace de co-working en France.

L'universalisme au coeur du rassemblement

Pour Philippe Barre, fonctionner localement est quelque chose de capital. "Ici à Bordeaux, en Gironde, en Nouvelle Aquitaine, on a des terroirs fabuleux. On a des paysans incroyables. Mais souvent on s’est éloigné de cette production qui a une longue histoire et un long savoir-faire. On essaie de remettre aux goûts du jour cette production locale et biologique. Car on pense que notre santé, et le plaisir du goût doivent être au cœur de la réappropriation de notre alimentation, de notre approvisionnement" lance-t-il sur RCF.

S’agissant de la campagne électorale, Philippe Barre estime "qu’on exagère, qu’on insiste sur des thèmes clivants. On essaie de monter les gens les uns contre les autres au lieu de les rassembler. Nous devons comprendre que nous avons plus que jamais besoin de nous unir plutôt que de nous opposer. Ce qui catalogue cette campagne, c’est ce clivage entre les communautés, les différents clans. C’est assez délétère. On a une certaine idée de l’universalisme qui doit être au cœur de notre rassemblement".
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don