Accueil
Élection présidentielle : écoutons la voix des plus faibles

Élection présidentielle : écoutons la voix des plus faibles

Un article rédigé par Véronique Devise - RCF, le 7 avril 2022  -  Modifié le 7 avril 2022
La chronique du Secours catholique - Caritas France Élection présidentielle : écoutons la voix des plus faibles

Aujourd’hui nous accompagnons 1,4 million de personnes qui, chaque jour, doivent faire face à des choix impossibles entre payer une facture d'électricité ou honorer un loyer, se soigner ou manger sainement. De nombreuses familles n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois et se retrouvent dans un engrenage: il est difficile de trouver un travail sans véhicule mais le coût d’un véhicule entraîne une difficulté voire une impossibilité de se nourrir dignement. Au Secours catholique nous demandons d’entendre la voix des personnes les plus fragiles de notre  société. 

©Secours catholique - Caritas France ©Secours catholique - Caritas France

Quand les pauvres interpellent les candidats

 

C’est le cas de Gisèle qui s’adresse au futur président/présidente de la République. "Qu'allez-vous faire pour les milliers de personnes qui, comme moi, ont un vrai problème, tous les mois, pour joindre les 2 bouts ? Allez-vous augmenter les minima sociaux ?"

 

Ou encore, Fulbert qui demande: "qu’allez vous faire pour les millions de personnes comme moi, qui ont besoin d’un logement à loyer modéré ? 
Vous engagez-vous à construire suffisamment de logements sociaux ?" 

 

Prendre en compte les problématiques concrètes des Français

A l’approche des élections présidentielles nous espérons que les problématiques concrètes des Français seront prises en compte. 
Sous la bannière "Prenons le parti de la fraternité", le Secours Catholique émet près d'une vingtaine de propositions autour de cinq thématiques :
le travail et le revenu, l’alimentation, le logement, la migration et la  transition écologique juste - avec pour objectif d'éclairer la réflexion des électeurs.

 

Le mois dernier nous avons publié un sondage réalisé avec Viavoice :  le désir de solidarité des Français est fort. 86% des personnes interrogées voient dans la lutte contre la pauvreté un enjeu politique important et 80% des sondés estiment que c’est avant tout la responsabilité de l’État de la faire reculer.

 

Nous avons confiance en l’esprit de solidarité qui anime chacun d’entre nous. Nous devons apprendre à respecter et écouter les plus fragiles pour, ensemble, construire un monde juste et fraternel. Car la force d’une communauté se mesure au bien être des plus fragiles des ses membres, nous dit le préambule de la constitution suisse.

 

Alors , ce dimanche, allez voter  en pensant aux plus faibles d’entre nous, afin d’améliorer leur quotidien dans ce monde confronté à de nombreuses crises
 économique, écologique, sociale, sanitaire et politique. Ensemble, essayons la Révolution Fraternelle. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don