Partager

Éducation : l'Enseignement catholique s'appuie sur le "pacte éducatif mondial" du pape François

RCF, le 5 décembre 2022  -  Modifié le 7 décembre 2022
L'actu chrétienne Les défis de l'éducation catholique au coeur d'un congrès mondial à Marseille
Partager

Des responsables de l'Enseignement catholique du monde entier se sont réunis à Marseille du 1er au 3 décembre. L'objectif : échanger ensemble autour de la vision de l'éducation du pape François, résumée dans son "pacte mondial éducatif". Le souverain pontife défend plus que la simple transmission des connaissances. Il plaide pour une vision globale de l'éducation qui s'appuie sur la famille et la société.

L'Enseignement catholique dans le monde c'est 210.000 écoles et 68 millions d’élèves ©Nicolas Guyonnet / Hans Lucas L'Enseignement catholique dans le monde c'est 210.000 écoles et 68 millions d’élèves ©Nicolas Guyonnet / Hans Lucas

Plus de 450 personnes au congrès international de l'Enseignement catholique

 

Le congrès mondial de l’Enseignement catholique vient de s’achever à Marseille. Pendant trois jours, du 1er au 3 décembre, il a réuni 450 responsables - parmi lesquels huit évêques - de l'Enseignement catholique dans le monde. Des participants venus de 68 pays différents vivre "une expérience ecclésiale", décrit Philippe Richard, secrétaire général de l'Office international de l’enseignement catholique (Oiec). Dans le but "d’avancer ensemble malgré nos différences et nos cultures différentes et nos organisations différentes, vers ce qui nous rassemble, c’est-à-dire créer ce que le pape appelle la civilisation de l’amour…"

 

L'Enseignement catholique : partager une vision de l’espérance

 

Ce rassemblement des responsables de l’Enseignement catholique est organisé tous les trois ou quatre ans par l’Oiec, une institution née dans l’après-guerre, en 1952 et dont le siège est à Rome. Aujourd’hui, elle compte pas moins de 210.000 écoles dans le monde, ce qui représente un total de 68 millions d’élèves. Le dernier congrès de l’Oiec s'est tenu à New York en 2019. 

 

Le thème de l’édition 2022 était : "L'école catholique comme un corps d'espérance pour changer le monde". "L’école catholique est un lieu où on va semer cette graine d’espérance, nous dit Philippe Richard, permettre à chaque élève qui vient dans nos écoles, de pouvoir se projeter vers le sens de sa vie, vers le but de son chemin sur la terre, de son pèlerinage sur la terre : c’est ça l’espérance." 

 

Déployer le "pacte éducatif mondial" du pape François

 

L’Oiec a aussi pour mission de déployer le "pacte éducatif mondial" du pape François. Dévoilé par un message vidéo en octobre 2020, ce pacte n’est autre que la vision de l’éducation du souverain pontife. Il défend une vision globale qui concerne aussi bien la dignité de la personne, l’écoute des enfants, l’instruction pour les petites filles ou la place de la famille, que l’éducation à l’accueil de l’autre et au respect de la création. Selon le pape, explique Philippe Richard, "l’éducation ne peut se retreindre à une transmission de connaissances ou à la promotion d’individus par des résultats, mais elle doit permettre le développement des plus pauvres, la culture du dialogue, la survie de la terre…"

 

 

Le pape François avait d’ailleurs adressé une lettre aux participants du congrès de Marseille. Lettre dans laquelle il qualifie l'éducation de "composante prophétique de l’Église". Il ne s'agit pas selon lui de faire "du prosélytisme" et encore moins "d'exclure de nos écoles ceux qui ne pensent pas comme nous". Il plaide au contraire pour une école qui "casse ses murs", et qui "s’ouvre à l’extérieur". Pour le pape, la mission de l’Enseignement catholique doit s'inscrire "dans une perspective globale d’humanisme fraternel", et cela en étroite collaboration avec d'autres instances, comme la famille ou la société.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don