Accueil
Édito de Blanche Streb - Transmission et inspiration : des motifs d'espérance !
Partager

Édito de Blanche Streb - Transmission et inspiration : des motifs d'espérance !

RCF, le 16 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Le point de vue de 7h55 Édito de Blanche Streb - Transmission et inspiration : des motifs d'espérance !

C'est mon centième édito dans La Matinale RCF ! Merci RCF. Quelle belle aventure ! Ça m’a donné envie de parler d’inspiration et de transmission. Pas seulement parce qu’on est en pleine période d’examens pour beaucoup d’élèves et étudiants. Pas seulement parce qu’on est à la radio, lieu, par excellence, de transmission. Mais juste pour méditer avec vous sur cette pensée toute simple : nous sommes - tous - des transmetteurs, les uns pour les autres.

Blanche Streb ©Paul-Augustin Frécon Blanche Streb ©Paul-Augustin Frécon

Des transmetteurs de quoi ? De tout. De connaissance. D’idées. D’exemplarité. De joie. D’audace. De bonté. De foi. Mais aussi de poids. D’anxiété. De lâcheté. De ressassement, de bougonnements. De médiocrité. Plus je vieillis et plus je me rends compte de ce rôle que nous jouons, sans cesse, les uns sur les autres, dans le temps long comme dans de courts instants, avec ceux qu’on connaît bien, ceux qu’on n’aura peut-être croisé qu’une fois, parfois ceux qu’on ne connaît même pas.

 

Il suffit de regarder le témoignage d’Henri, qui fait le tour de France des cathédrales et qu’on appelle le héros d’Annecy. Ou celui d’Olivier Goy, à l’affiche de "Invincible été" que vous avez reçu à cette même place la semaine dernière. Quel souffle. C’est magnifique, au-delà d’eux, ce qu’ils nous ont transmis !

 

C’est vrai que nous sommes tous des transmetteurs, parfois pour le pire, souvent pour le meilleur. Certaines personnes jouent un rôle déterminant dans notre vie. Je repense à cette fameuse lettre qu’Albert Camus a envoyé à son instituteur après avoir reçu son prix Nobel de littérature. "Sans vous, écrit-il, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé."

 

Parfois, ce sera une parole, une main tendue, un sourire, un furtif événement qui sera déterminant. Et je crois qu’on peut appeler cela : l’inspiration, la Grâce. L’inspiration c’est un sujet qui me passionne. C’est un mystère. En tant qu’auteur, je la vois à l’œuvre et c’est une vraie source d’émerveillement.

 

L’inspiration c’est une expérience universelle. Elle peut passer par nos actions, nos créations, nos pensées, nos mots, le silence de notre écoute… L’inspiration fait avec ce qu’on est. Avec ce qu’on vit. On la croise dans la banalité de notre quotidien. Elle trouve son chemin en chacun. C’est un bel exercice, je crois, d’apprendre à déceler sa trace dans nos vies et à rendre grâce, quand on mesure, en se retournant, qu’elle nous a traversé, en sachant que nous n’en étions ni la source, ni l’achèvement.

 

J’ose croire qu’on a tous déjà vécu cette étincelle de conscience de la Grâce à l’œuvre dans nos vies, dans celles des autres. Même, et peut-être surtout - malgré tout - dans l’adversité. Elle est là, partout, comme les ondes radios, en veille, dans la patiente espérance qu’enfin, on s’y connecte.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Le point de vue de 7h55

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don