Accueil
Du même bois que les mages
Partager

Du même bois que les mages

RCF,  -  Modifié le 27 juin 2021
En ce dernier jour de l'année, à la suite des mages, contemplons ce que Noël nous révèle : la beauté de ce qui est humble et à hauteur de vie humaine.
podcast image par défaut

Les mages sont en marche et il nous faut les suivre. Ils sont comme nous souvent qui avançons souvent sans connaître entièrement le but, sans être assurés de l'ensemble du chemin. Mais nous allons, et ainsi vont les mages qui suivent une étoile.

 

 

Qui sont les mages ?

Des astrologues ? Peut-être mais l'évangile les montre plus comme des chercheurs de Dieu, des marcheurs à l'étoile, aux antipodes de ceux qui savent et qui ont des réponses sans être vraiment traversés par les questions.

À l'inverse aussi d'Hérode, qui craint tout, qui a peur, qui ne tolère rien, aucune nouveauté, aucun rival. Engoncé dans son pouvoir jusqu'à crever d'asphyxie ou réagir brutalement pour faire disparaître tout ce qu'il pourrait craindre.
 

Les mages, descendants de Balaam

Les rois mages sont descendants de Balaam, le magnifique devin du roi de Moab, aux temps anciens d'Israël. C'est lui qui avait été appelé par le roi Balaq pour maudire le peuple d'Israël. Mais Balaam avait entendu la voix du Seigneur et, dans une liberté exceptionnelle, avait béni Israël - fait insoutenable pour Balaq, comme pour tous les Hérode !

Balaam avait vu l'astre se lever : pas pour maintenant disait-il, mais dans le lointain... Les mages venus d'Orient vers Bethléem ont vu se lever cet astre et l'ont suivi pour découvrir l'enfant né dans la pauvreté totale, mais qui est Fils de Dieu.
 

Nous sommes du même bois que les mages

Et nous, quels sont nos chemins de mages ? Où nous mènent nos recherches intérieures ? Guettons-nous la voix de Dieu à travers les événements, les rencontres ? Regardons-nous suffisamment le monde et cherchons-nous le sens ? Nous sommes du même bois que les mages, un bois magnifique, libre pour la construction, libres pour la fraternité, la bonté entre les êtres. Et peut-être aussi un je-ne-sais-quoi de rêve.

C'est le dernier jour de l'année : il faut la libérer, cette part de rêve, qui déjà ouvre le chemin où l'on pourra construire de la justice, de la beauté, de la tendresse, de la fraternité, de la grandeur... à hauteur d'homme. N'est-ce pas ce que Noël révèle : la beauté de ce qui est humble et à hauteur de vie humaine. Ô magnifique journée de fin d'année !

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Émission Noël et la marche à l'étoile : un autre récit de Noel © RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Noël et la marche à l'étoile : un autre récit de Noel

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don