Accueil
RCF Deux prêtres gréco-catholiques ukrainiens détenus en Russie ont été libérés
Partager

Deux prêtres gréco-catholiques ukrainiens détenus en Russie ont été libérés

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF, le 2 juillet 2024  -  Modifié le 2 juillet 2024
L'actu chrétienne Deux prêtres gréco-catholiques ukrainiens détenus en Russie ont été libérés

La Russie et l'Ukraine ont annoncé avoir procédé à un échange de prisonniers. Parmi eux, deux prêtres gréco-catholiques ukrainiens, les pères Ivan Levytskyi et Bohdan Heleta ont été libérés et rendus à l'Ukraine. Les deux prêtres rédemptoristes avaient été faits prisonniers le 16 novembre 2022 dans la ville de Berdyansk, près de Marioupol, dans le sud-est du pays, occupé par la Russie. Thomas Oswald, journaliste à l'aide à l'église en détresse, nous en dit plus sur ces deux prêtres.

prêtre dans les rues de Lviv © hans lucas prêtre dans les rues de Lviv © hans lucas

La Russie et l'Ukraine ont procédé à un échange de prisonniers

Deux prêtres gréco-catholiques ukrainiens, les pères Ivan Levytskyi et Bohdan Heleta ont été libérés et rendus à l'Ukraine. Les deux prêtres rédemptoristes avaient été faits prisonniers le 16 novembre 2022 dans la ville de Berdyansk, près de Marioupol, dans le sud-est du pays, occupé par la Russie. Ces deux prêtres étaient restés sur place pour être aux côtés de leurs paroissiens. Pour Thomas Oswald, journaliste à l'aide à l'église en détresse, "leur présence sur place était nécessaire parce que l'église grecque catholique, comme les autres églises en Ukraine ont  accompli une action humanitaire importante auprès de populations en grande souffrance avant même l'invasion russe il y a deux ans" 

Des conditions de détention éprouvantes dans les geôles russes


 Les traits tirés, les joues creusées des deux hommes à leur libération, laissent par ailleurs penser que les conditions de détention dans les geôles russes ont été particulièrement difficiles. La raison pour laquelle ils ont été enlevés est un peu confuse. Selon Thomas Oswald, "Ils auraient été accusés de terrorisme. Les russes ont retrouvé dans leurs affaires la carte d'un chemin de croix qu'il préparait", explique le journaliste. "Ils ont prétexté que  les croix étaient des indications de pièges. Il faut ajouter à cela des conditions de détention difficiles."  

A leur arrivée en Ukraine les deux prêtres avaient le visage émacié et semblaient très fatigués. Les conditions dans les geôles russes ont dû être assez terribles

C'est le nonce apostolique vice Valdas Kulbokas qui a accueilli les deux prêtres rédemptoris à leur arrivée en Ukraine dans la nuit de samedi à dimanche. Rappelons, que l'Aide à l'Église en Détresse, soutient l'Église en Ukraine depuis 70 ans et a renforcé cette aide depuis le début de la guerre.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'actu chrétienne

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don