Accueil
Deux foyers pour l'accueil d'urgence des mineurs non accompagnés en Finistère
Partager

Deux foyers pour l'accueil d'urgence des mineurs non accompagnés en Finistère

Un article rédigé par Ronan Le Coz - RCF Bretagne, le 11 décembre 2023  -  Modifié le 11 décembre 2023

Le département du Finistère vient de faire l’acquisition de deux foyers pour l’accueil d’urgence des mineurs non accompagnés, à Brest et à Loperhet. Ils ouvriront en mars 2024.

Maël de Calan, le président du département du Finistère, le 11 décembre 2023 - © Ronan Le Coz Maël de Calan, le président du département du Finistère, le 11 décembre 2023 - © Ronan Le Coz

Le département du Finistère vient de faire l’acquisition de deux foyers pour l’accueil d’urgence des mineurs non accompagnés, à Loperhet, au centre de Gorre Menez, et à Brest, dans le quartier de la Cavale Blanche. Ils ouvriront au mois en mars 2024.

Jusqu’à présent, ces mineurs étaient accueillis dans trois hôtels de Brest et un hôtel de Quimper. L’objectif pour le Département est de faire des économies, d’une part, et aussi de faire un meilleur suivi socio-éducatif de ces mineurs étrangers pour améliorer leur intégration. « C’était indispensable parce que cela coûtait très cher, parce qu’on rendait mal le service public, parce que ce sera bientôt illégal : il y a une loi qui a été votée il y a un an et demi et qui demande aux départements de cesser d’accueillir ces mineurs non accompagnés en urgence à l’hôtel… Donc oui c’était nécessaire », a expliqué le président du Conseil départemental, Maël de Calan.

Première phase d'accueil

« Ça a été un très gros travail de près d’un an et demi pour localiser ces endroits, s’assurer qu’ils correspondaient exactement à notre cahier des charges, et en faire l’acquisition. Il s’agit uniquement de l’accueil d’urgence des jeunes en cours d’évaluation, pour s’assurer qu’ils sont bien mineurs et qu’ils sont bien non accompagnés. Ensuite, quand ces jeunes nous sont confiés par la loi, ils rejoignent d’autres foyers qui sont dans tout le département. C’est donc bien la première phase, l’accueil d’urgence et l’évaluation de ces MNA qui sera conduite dans ces deux foyers avant d’être orientés vers d’autres endroit dans le département. »

Cette année, ce sont 646 jeunes de moins de 21 ans qui sont suivis par le Département du Finistère, dont 447 mineurs. Un chiffre en augmentation : au 31 décembre 2022, ils étaient 611 jeunes pris en charge, dont 318 mineurs et 293 jeunes majeurs, entre 18 et 21 ans.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don