Accueil
Deux ans de rénovation attendent la co-cathédrale Notre-Dame de Bourg

Deux ans de rénovation attendent la co-cathédrale Notre-Dame de Bourg

Un article rédigé par Noémie Chassin - RCF Pays de l'Ain, le 22 février 2024  -  Modifié le 26 février 2024
Ainfo Mag Deux ans de rénovation attendent la co-cathédrale Notre-Dame de Bourg

Classée monument historique en 1914, la co-cathédrale Notre-Dame de Bourg-en-Bresse va connaître une rénovation “d'ampleur” qui débutera à l’automne prochain. 

 

La co-cathédrale Notre-Dame de Bourg va être rénovée La co-cathédrale Notre-Dame de Bourg va être rénovée

 

Des travaux qui deviennent urgents

 

C’est un des monuments emblématiques de la ville de Bourg-en-Bresse, la co-cathédrale Notre-Dame domine le centre-ville du haut de son clocher de 70 mètres. La construction de l'actuel monument débute en 1505, à l’emplacement de l’ancienne chapelle. Interrompue à plusieurs reprises par des épidémies ou des difficultés financières, elle s’achève à la fin du XVIIe siècle. L’intérieur de l’édifice présente des décors peints riches, malheureusement dégradés par le temps et les infiltrations d’eau successives à l'intérieur. Depuis quelques années, l’église montre une nécessité de rénovation urgente. Les derniers travaux remontent aux années 80 et n’avaient pas pu être achevés par manque d’argent.

 

En 2017, l'association des amis de l’orgue avait déjà alerté sur le besoin de rénovation du monument, mais les financements étaient encore insuffisants. Aujourd'hui, le projet a avancé.

 

Charline Liotier, maire adjointe déléguée au patrimoine et aux énergies à la Ville de Bourg-en-Bresse nous explique que ce sont des travaux “d’ampleur” qui seront engagés à l’automne prochain sur la co-cathédrale. 

 

 

On avait été interpellé sur des besoins sur l'intérieur de la cathédrale avec les chapelles, des peintures abîmées, donc on avait d'abord porté notre regard sur l'intérieur. Mais les études de diagnostic en 2020 et 2021 ont démontré la nécessité de traiter les problèmes fonctionnels avant l'intérieur. On ne peut pas sécuriser l'intérieur si on n’a pas des façades et des murs, des toitures en bon état. Donc l’urgence est vraiment là-dessus, pour réparer le passage du temps tout simplement.

 

 

Au programme

 

La première phase portera sur l’accessibilité et la sécurité incendie. 

 

 

Ces travaux vont consister à rendre l'intérieur de l’église plus circulable pour les personnes à mobilité réduite, avec des systèmes de rampes rénovées et de mises à niveau, qui permettront notamment de faire le tour de l'église y compris vers le cœur. En ce qui concerne la sécurité incendie, c’est aussi une chose sur laquelle on est très attentif depuis l’incendie de Notre-Dame de Paris. On veut que la sécurité incendie soit renforcée donc on va commencer par ça. Ensuite, dans la foulée, on va s'attaquer aux couvertures, aux façades…

 

 

La deuxième phase des travaux devrait commencer début 2025 et s’attendre sur 2 ans. Elle consistera à restaurer l’ensemble du clos et du couvert de la co-cathédrale :

  • les couvertures : révision des couvertures, remplacement des gouttières et descentes, étanchéité des balcons, pose d'habillages en plomb​
  • les charpentes : remplacement, consolidation ou traitement des bois, réalisation d'un platelage de circulation​
  • les vitraux et ouvertures : nettoyage et restauration des vitraux ; révision des menuiseries​
  • les façades : restauration des pierres de taille, sculptures, parements et enduits



 

Il s' agit de sécuriser le gros oeuvre de la cathédrale pour pouvoir lui permettre de traverser les âges tout en restaurant les choses qui ont besoin de l’être.

 

 

Après ces deux phases, ce sera au tour de l'intérieur du monument d’être rénové. 

 

 

L'intérêt de ces travaux, c’est vraiment de ne plus avoir de fuites et d’avoir une co-cathédrale à l’abri avec des éléments revalorisés.

 

 

Un million d'euros sont consacrés aux vitraux. 

 

 

On nous a promis qu'en termes de lumière à l'intérieur du bâtiment, il y aura un avant/après parce qu'on va déposer l'intégralité des vitraux, les faire nettoyer et les faire restaurer, donc ça va redonner de l'éclat. Ce sont des éléments architecturaux qui sont essentiels dans une église.

 

 

Le monument restera ouvert

 

Pendant l’intégralité des travaux, la Ville de Bourg souhaite que l’église reste accessible et qu’ils ne contraignent pas ses utilisateurs. 

 

 

C'est une des contraintes que l'on a sur ce chantier. Il y a aura des phasages et des organisations par rapport aux moments d’occupation du lieu. Les entreprises qui interviendront sauront les horaires, les créneaux, les jours sur lesquels il faut qu'elles libèrent certains espaces.

 

 

Les travaux ne devraient donc pas affecter le déroulement des cérémonies dans le monument. 

 

Un chantier estimé à 4 millions d’euros

 

Cette rénovation d’ampleur s’élève à près de 4 millions d’euros. La Ville apporte un financement de 1,750 millions d’euros, l’Etat 1,620 millions d’euros, le Département et la Région 500 000€ chacun. La fondation du patrimoine a permis de récolter 300 000€ grâce au loto du patrimoine en 2023. 

 

 

On compte aussi sur une partie de mécénat pour boucler le budget. Ça va être beaucoup grâce aux partenaires associatifs qui sont usagers et à la Fondation du patrimoine, qui permet un dispositif de mécénat où ils vont globaliser les dons qui vont être faits.



 

Une collecte a été ouverte par la fondation du patrimoine. Plus de 12 000€ ont déjà été collectés. Vous pouvez vous aussi faire un don pour préserver ce patrimoine burgien via ce lien

 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don