Accueil
Désenclavement du Chablais : "On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs", répond Jean-Christophe Bernaz aux opposants
Partager

Désenclavement du Chablais : "On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs", répond Jean-Christophe Bernaz aux opposants

Un article rédigé par Victorien Duchet - RCF Haute-Savoie, le 13 janvier 2022  -  Modifié le 5 février 2024

Après le rejet par le Conseil d'Etat des 5 recours déposés contre la déclaration d'utilité publique du tronçon autoroutier entre Machilly et Thonon, la voie semble royale pour les partisans du projet. Pour autant, les opposants ne s'avouent pas vaincus. Le feuilleton qui dure depuis 25 ans pourrait encore connaitre de nouveaux rebondissements... 

©Dreal ©Dreal

Après le contournement de Thonon en 2008, plus rien ne semble se mettre en travers du maillon manquant entre Machilly et Thonon. 16 kilomètres 500 d'autoroute, qui diviserait de moitié le trafic sur la RD 903, selon ses défenseurs. Pour autant, Jean-Christophe Bernaz, membre de l'association "Oui au Désenclavement du Chablais", a le triomphe modeste. Cette décision du Conseil d'Etat ne prévaut de rien.

En 25 ans, de nombreux rebondissements ont eu lieu. En 1997, l'Etat avait invalidé la Déclaration d'Utilité Publique, sous la pression déjà de nombreux opposants. Aujourd'hui, le projet continue de susciter la controverse. La Confédération Paysanne fustige ce projet, digne des "Trente Glorieuses" selon eux.

Selon la Confédération Paysanne, 150 hectares de forêts et prairies classées en zone humide pourraient être détruits, en cas d'autoroute. Un choix assumé par Jean-Christophe Bernaz, de "Oui au Désenclavement du Chablais".

La réalisation de ce tronçon autoroutier est évaluée à plus de 250 millions d’euros, financé par une concession privée, avec l’appui du Département. Si le projet voit le jour, une barrière de péage sera installée à Perrignier. Mais le projet pourrait à nouveau être retardé. Le Plan Local d'Urbanisme du Bas-Chablais n'est pas conforme, et ne prend pas en compte l'impact environnemental d'une telle autoroute. La Mission Régionale d'Autorité Environnementale demande à Thonon Agglo la mise à jour de leur PLUi.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don