Accueil
Des médecins cubains pour maintenir l’activité à l’hôpital de Guingamp ?
Partager

Des médecins cubains pour maintenir l’activité à l’hôpital de Guingamp ?

Un article rédigé par RCF Bretagne - RCF Côtes d'Armor, le 16 février 2024  -  Modifié le 16 février 2024

Depuis plusieurs mois, et jusqu'au 30 avril prochain, les accouchement ne sont plus autorisés, à la maternité de Guingamp. L'activité a été suspendue par l'agence régionale de santé (ARS) en raison principalement d'un manque de personnel soignant. Pourquoi alors, ne pas faire appel, temporairement à des médecins cubains ? C'est l'idée émise par plusieurs élus locaux et les membres du comité de défense de l'hôpital. L'ambassadeur de Cuba est attendu, ce vendredi (16 février), à Guingamp. Entretien avec Vincent Le Meaux, le président de Guingamp Paimpol agglomération.

L'hôpital de Guingamp recrute des soignants en permanence. © pexels L'hôpital de Guingamp recrute des soignants en permanence. © pexels

Vincent Le Meaux, pour quelle raison voulez-vous faire appel à des médecins étrangers pour l’hôpital de Guingamp ?

 

Nous sommes dans le combat, depuis 2018, pour sauver la maternité de Guingamp. Nous avons vu que l'ARS a du mal à recruter pour l’hôpital de Guingamp. A plusieurs reprises, nous avons demandé des explications. Pourquoi cela ne fonctionnait pas comme cela devrait se faire, avec des annonces de recrutement et des publications de postes ? Ainsi, avec le collectif de défense de l’hôpital, les syndicats et des élus de toutes tendances politiques, nous avons décidé de faire feu de tout bois et trouver absolument ces professionnels de santé. Nous avons su que Cuba formait beaucoup de professionnels de santé qui sont intervenus en Martinique, lors de l’épidémie de covid ou encore dans le sud de l’Italie touchée par une pénurie médicale. J’ai cru comprendre que cette démarche a été engagée dans d’autres départements de France.

 

Pourquoi Cuba, précisément ?

 

Dans les Côtes d’Armor, des liens existent déjà entre une association et Cuba. Nous nous sommes rapprochés de cette association. Nous avons des coopérations qui sont en train de naître sur les questions de l'eau, de l'assainissement, des déchets. Nous y avons ajouté la santé dans le sens où, humblement et modestement, la France a besoin de moyens humains médicaux. C’est grâce à ces relations que l’ambassadeur de Cuba vient directement, à Guingamp, pour nous rencontrer. Le gouvernement a annoncé son accord pour prolonger les autorisations de travail des médecins à diplôme étranger, travaillant à l'hôpital. Nous espérons pouvoir bénéficier des compétences des médecins cubains.

 

Qu’attendez-vous de cette rencontre ?

 

Est-ce que Cuba a suffisamment de médecins pour ne pas mettre en difficulté sa population si certains d’entre eux viennent travailler, temporairement, en France ? Nous souhaitons savoir quel est leur niveau de compétence et voir quels sont les freins à l'embauche, en France. Cette visite de l’ambassadeur de Cuba est une première chose. J’invite aussi le ministre de la santé à venir à Guingamp, afin qu’il se rende compte de la vie de cet hôpital dans un bassin de 200 000 habitants.

 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don