Accueil
Des jeunes français des quartiers populaires reçus par le pape François
Partager

Des jeunes français des quartiers populaires reçus par le pape François

Un article rédigé par Baudouin de Wolbock - RCF, le 4 janvier 2024  -  Modifié le 4 janvier 2024
L'actu chrétienne Le pape François reçoit aujourd'hui une douzaine de jeunes des cités françaises

Le pape François reçoit ce jeudi 4 janvier au Vatican une douzaine de jeunes des cités françaises au cours d’une audience privée. Une occasion exceptionnelle pour les habitants de ces quartiers, esseulés par les tensions récentes dans les banlieues, de rencontrer le souverain pontife.

12 jeunes de la Fraternité missionnaire des cités ont rencontrés le pape François ©Fraternité Missionnaire des Cités 12 jeunes de la Fraternité missionnaire des cités ont rencontrés le pape François ©Fraternité Missionnaire des Cités

Des jeunes en soif de paix 

Ils viennent de Bondy, de Trappes, de la Courneuve et de Sarcelles. 12 jeunes de 18 à 22 ans sont actuellement en pèlerinage à Rome avec la Fraternité Missionnaire des Cités pour rencontrer le pape François. Cette entrevue avec le Saint-Père s’est organisée suite aux émeutes de l’été dernier qui ont secoué les banlieues.

Pour le père Georges, curé de la Courneuve en Seine Saint Denis, les jeunes des paroisses des quartiers populaires ont un rôle important à endosser pour apaiser le climat de tensions : « Ils ont la facilité d’aller vers les autres quelle que soit leur religion. Les jeunes chrétiens n’hésitent pas à témoigner de leur foi dans les cités. »

Lorsqu’il y a eu les émeutes nous sommes tous restés unis.

Les quartiers attendent un message fort du pape


Cette rencontre sera l’occasion pour ces jeunes de faire part au pape de leur vie et de leur espérance chrétienne. Manon, une jeune catéchumène de ces quartiers a pu compter sur la solidarité de sa communauté : « Lorsqu’il y a eu les émeutes nous sommes tous rester unis. Peu importe notre religion, on pourra toujours compter sur du soutien » se réjouit la jeune femme.

Dans son quartier marqué par la pauvreté et les difficultés sociales, Manon attend du pape qu’il encourage les jeunes chrétiens des banlieues à devenir missionnaire : « On peut vivre des situations très éprouvantes dans les cités. Avoir des mots réconfortants du pape, nous permettrait d’être des porteurs de bonnes nouvelles. »
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don