Accueil
Des contes pour insuffler l'esprit de Noël dans notre société
Partager

Des contes pour insuffler l'esprit de Noël dans notre société

RCF,  -  Modifié le 23 décembre 2021
L'Invité de la Matinale L'esprit de Noël, par François-Xavier Maigre

Et si les contes nous aidaient à retrouver l'esprit de Noël ? Ce lien à la transcendance, que, dans notre société déchristianisée, tant de personnes cherchent sans savoir s'y prendre. Écrivain, poète et rédacteur en chef de l'hebdomadaire Le Pèlerin, François-Xavier Maigre publie "L'Esprit de Noël" (éd. Bayard), un recueil de contes de Noël signés Erri De Luca, Sylvie Germain, Alexis Jenni, Jacqueline Kelen ou encore Christiane Rancé. Des contes à la Dickens, où l'esprit de Noël rattrape les héros jusque dans leur souffrance ou leurs doutes.

©Unsplash ©Unsplash

Des contes de Noël à la Dickens

Les contes de Noël, François-Xavier Maigre y attache beaucoup d’importance depuis plusieurs années. Il avait pris l’habitude, quand il était chez Panorama entre 2014 et 2018, de passer commande à des auteurs comme Metin Arditi, Erri De Luca, Sylvie Germain, Henri Gougaud, Alexis Jenni, Jacqueline Kelen ou encore Christiane Rancé, pour le compte du magazine. Ce sont leurs textes qu’il a réunis pour ce recueil – en plus de trois inédits d’Olga Lossky, Pierre Adrian et Franz-Olivier Giesbert.

Pierre Adrian, par exemple, signe "Le footballer et l’enfant". L’histoire d’un joueur brésilien du PSG désabusé par la vie qu’il mène et qui, grâce à une rencontre avec un enfant d’un milieu modeste, va retrouver le sel de sa vocation. C’est l’un des coups de cœur de François-Xavier Maigre. Pour lui, ce qui fait un conte de Noël c’est la façon dont il dit "quelque chose de l’époque, de son âpreté, des inégalités qui traversent le monde, pour les transcender à la lumière de cet esprit de Noël qu’on a un peu galvaudé aujourd’hui". Comme le faisaient en leur temps des Dickens ou des Andersen…

 

L’esprit de Noël a-t-il disparu ?

Chaque année, les uns se désespèrent de la frénésie commerciale qui entoure les fêtes de fin d’année, quand d’autres "essaient de voir le verre à moitié plein"... François-Xavier Maigre est de ces derniers. Il considère que "ceux qui sont dans la féérie", dans "cette aspiration au merveilleux", ont "déjà peut-être une soif d’idéal". Sans doute gardent-ils le "souvenir d’un lien à la transcendance dont on n’a plus toujours la clé dans cette société déchristianisée, mais qu’on cherche confusément". Lui qui est aussi poète et écrivain se dit "qu’il y a encore quelque chose de profondément chrétien qui ne dit plus toujours son nom mais qui ne demande qu’à revenir à la surface… Et les contes peuvent y aider !"

 

La morale d'un conte de Noël, c’est que "rien n’est jamais perdu"

Fêter Noël en 2021, c'est, pour certaines familles, se retrouver après des années difficiles. À cause de la pandémie notamment, des aînés ont été délaissés… "Quoi de mieux que de se retrouver autour d’un conte, autour d’un récit commun ?" Le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Le Pèlerin dresse un parallèle avec l’histoire de l’Église, qui n’est autre que "la perpétuation d’un récit commun qui nous rassemble autour de notre humanité partagée".

Et s’il est parfois question de morale dans les contes de Noël, c’est d’une morale qui vient nous relever, et non pas "nous plomber". Les héros de contes de Noël, ce sont souvent des personnages "rattrapés dans la nuit de Noël, jusque dans leur fatigue, jusque leur désespérance, par la possibilité d’un rebond, d’une lumière qui vient de plus loin qu’eux". La morale de l’histoire, c’est que "rien n’est jamais perdu, la vie peut toujours triompher, jusque dans nos renoncements, jusque dans nos impasses".

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don