Accueil
Derrière l'imagine d'Epinal : le quotidien d'un maire rural
Partager

Derrière l'imagine d'Epinal : le quotidien d'un maire rural

Un article rédigé par Johan Fresse - RCF Lyon, le 15 décembre 2023  -  Modifié le 15 décembre 2023
Tempo · Le podcast d'actualité de RCF Lyon Derrière l'image d'Épinal, le quotidien d'une maire rurale

Le 105e Congrès des maires de France était dans la capitale du 20 au 23 novembre dernier. Plus de 10 000 élus locaux étaient présents pour débattre, réfléchir et échanger autour de leur rôle et de leurs missions au quotidien. Un quotidien qui peut être bien différent selon la commune, en ville ou à la campagne. Il faut savoir qu’en France, 9 communes sur 10 sont considérées comme rurales. Le rôle du maire prend alors tout son sens en tant qu’élu de proximité, que l’on peut croiser au quotidien, avec qui l’on peut discuter, échanger au détour d’une rue. Des élus de terrain, passionnés, mais dont le quotidien n’est pas toujours simple, et où les vocations se font de plus en plus rares. Quel est le quotidien d’un maire rural derrière l’image d’Epinal ?
 

La façade de la mairie de Légny - ©RCF Lyon La façade de la mairie de Légny - ©RCF Lyon

Un quotidien passionnant, mais éreintant

Direction le Beaujolais : la maire de la commune de Légny (environ 600 habitants) Sylvie Jovillard a bien voulu nous partager son quotidien, le temps d’une matinée. C’est sa 3ème mandature à la tête de la mairie : « Être maire dans une commune rurale, c’est être maire 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 (...) d’autant plus que nos petites communes rencontrent des gros problèmes de recrutements, notamment sur le secrétariat de mairie. Donc j’assure aussi cette fonction ». Un mandat qui ne permet pas forcément d’avoir le temps d’occuper un métier en parallèle, et qui rémunère que très peu : 1 100 euros par mois. 


La proximité avec les habitants : une médaille à deux revers

C’est une spécificité de leur fonction en milieu rural : les maires sont des élus de proximité, et sont amenés à croiser les habitants au quotidien. Des élus « à porté de baffes ». Sylvie Jovillard le savait en se portant candidate la première fois : « Il n’y a pas de frontières entre la fonction et la personne. L'agressivité de certains quand ils sont touchés par un sujet qui les concerne directement, vous la prenez de plein fouet. Il y a des moments où vous vous dîtes pourquoi tu es parti dans cette galère ? ». Malgré tout, Sylvie Jovillard aime son poste, elle aime son quotidien et elle aime ses administrés : « C’est une fonction qui enrichit énormément. C’est riche de contacts, et ça permet de louer une partie de la vie de ce village, et d’en écrire une page ». Une passion et les problématiques d’une fonction que les maires, ruraux ou non, ont pu partager lors de ce 105ème congrès des maires de France. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don