Accueil
Défense : Emmanuel Macron et le conflit ukrainien

Défense : Emmanuel Macron et le conflit ukrainien

Un article rédigé par Rédaction - RCF, le 24 avril 2022  -  Modifié le 18 mars 2024
Journal RCF Emmanuel Macron et le conflit ukrainien

La guerre en Ukraine a engendré un véritable tournant dans la campagne électorale pour l’élection présidentielle. Emmanuel Macron, réélu dimanche 24 avril, n’a d’ailleurs ménagé, ni ses efforts, ni sa communication en la matière. De quelle défense Emmanuel Macron est-il le président ?
 

©Unsplash ©Unsplash

Une remise à plat de la sécurité en Europe

Dans la campagne électorale pour l’élection présidentielle qui vient de s’achever, dimanche 24 avril, avec la victoire d’Emmanuel Macron, il y a eu un avant, et un après. Le point de bascule, c’est bien entendu la guerre en Ukraine, entamée par la Russie le 24 février dernier, il y a deux mois jour pour jour. Un sujet qui aura bousculé tous les candidats, à l’exception peut-être d’Emmanuel Macron, alors aux commandes, en tant que président de la République et chef des Armées.

 

La guerre en Ukraine aura eu le mérite de mettre en lumière les positions différentes des candidats en matière de géopolitique, et notamment celles, très opposées, de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron. "On a une remise à plat complète de la question de la sécurité en Europe, et deux visions opposées sur l’avenir géopolitique de la sécurité de la France" explique le général Jérôme Pellistrandi, rédacteur en chef de la Revue Défense Nationale.

 

Un sujet déjà sur le bureau du président réélu

Ce dernier précise que le programme géopolitique de la présidente du Rassemblement national, dans lequel figurait notamment la sortie de la France du commandement intégré de l’OTAN, aurait représenté "un saut dans l’inconnu, compliqué à gérer". Il rappelle par ailleurs que "la France est pleinement engagée pour soutenir la souveraineté des Ukrainiens, et cela depuis le début du conflit". 

 

"Les tentatives de dialogue conduites par le président Macron étaient nécessaires. L’attitude sans concession de Moscou justifie complètement ce que la France, avec ses partenaires, a fait progressivement pour protéger et aider l’Ukraine dans cette guerre totalement justifiée" lance le général Pellistrandi. Le rédacteur en chef de la Revue Défense Nationale précise toutefois que "la situation est dramatique, qu’il n’y a pas eu de trêve" et que ce sujet sera, dès demain, sur le bureau du chef de l’État.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don