Accueil
Dans l'Indre, on prend les jeunes sportifs très à coeur
Partager

Dans l'Indre, on prend les jeunes sportifs très à coeur

RCF,  -  Modifié le 5 novembre 2018
Mieux prévenir les anomalies cardiaques des jeunes sportifs, c'est le but d'un dispositif innovant piloté par des médecins généralistes.
Pixabay Pixabay

Faire du sport, c’est bon pour la santé. Mais attention aux risques cardiaques. D’où cette initiative prise très à cœur dans l’Indre. Un électrocardiogramme tous les trois ans. C’est ce que recommande la société française de médecine du sport aux jeunes sportifs. Le problème, c’est que dans l’Indre, les cardiologues sont deux fois moins nombreux que la moyenne nationale et qu’il faut sept à huit mois pour obtenir un rendez-vous.

D’où le dispositif "Cœur et sport 36". Il a été lancé l’an dernier par des médecins généralistes en partenariat avec l'hôpital de Châteauroux. Le principe est simple : faire passer un électrocardiogramme à distance. Un électrocardiogramme réalisé à l’hôpital de Châteauroux et analysé en temps réel par un groupe de cardiologues parisiens.

Coeur de cible: les jeunes de 12 à 35 ans, qui pratiquent le sport de compétition. Cet examen n’est pas obligatoire. Il coute 20 euros et n’est pas remboursé. Mais quand on sait qu’un sportif est frappé de mort subite tous les deux ou trois ans dans l’Indre, c’est une précaution de plus pour pratiquer son sport favori le cœur léger.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don