Accueil
Dans les Alpes-Maritimes, les sœurs cisterciennes fabriquent du chocolat
Partager

Dans les Alpes-Maritimes, les sœurs cisterciennes fabriquent du chocolat

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF, le 6 mars 2024  -  Modifié le 7 mars 2024
L'info de la Côte d'Azur Visite audio de l'atelier chocolats de l'Abbaye Notre Dame de la Paix de Castagniers

À Castagniers, dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA), une petite communauté de religieuses cisterciennes, fabrique des chocolats pour subvenir à ses besoins et faire vivre l'Abbaye. À trois semaines de Pâques et de la fameuse chasse aux œufs en chocolat, découvrez les coulisses de cette chocolaterie unique en son genre.

Soeur Emmanuelle confectionne les chocolats depuis plus de 60 ans - RCF Soeur Emmanuelle confectionne les chocolats depuis plus de 60 ans - RCF

Une entrée discrète, dans un virage. Une allée étroite de cyprès et un petit parking. Nous voilà à l'abbaye Notre-Dame de la Paix à Castagniers. 17 kilomètres, 35 minutes de voiture depuis Nice sur les routes sinueuses qui encerclent le Mont-Chauve.

Ici, accueilli par les gazouillis des oiseaux, difficile de se dire qu'une communauté de sœurs cisterciennes fabrique du chocolat. Et pourtant, la boutique, fermée le matin, en atteste: tablettes, bonbon, pâte à tartiner, praliné. Le chocolat sous toutes ses formes. 

Un atelier dans la prière et le silence

Mère Aline-Marie a dit oui pour nous faire découvrir une partie de la vie de cette abbaye. Nous franchissons une porte sur laquelle il est inscrit "privé". Puis nous longeons un jardin avec au centre une fontaine. Le calme est maître des lieux. Petit, artisanal, moderne et avec une puissante odeur de chocolat, l'atelier est géré "dans la prière" avec "un travail en silence". Sœur Emmanuelle (photo de une) confectionne avec sérénité depuis plus de 60 ans les personnages en chocolat pour Pâques. Sœur Marie-Bernadette explique qu'il y a "des moulages préparés pour l'occasion" dans cette chocolaterie qui fonctionne depuis 1950. 

 

RCF

 

Pourquoi le chocolat ? "Les sœurs cherchaient un gagne pain et fabriquaient un petit-déjeuner avec de la poudre de cacao, elles ont rencontré un chocolatier qui leur a donné quelques idées. Aujourd'hui, la communauté vit en grande partie de cette activité" explique la mère abbesse. Une activité qui est "très intéressante car elle nous maintient dans la prière. C'est notre vie, la prière, la paix et le travail" explique Sœur Emmanuelle. Sans les clients de cette chocolaterie, le lieu n'aurait pas pu se maintenir.

L'atelier est moderne: machines pour tempérer le chocolat, moules dédiés à la friture: après une demi-heure au frais c'est quasiment réalisé mais "le travail du chocolat reste très manuel" malgré la modernisation rappelle sœur Marie-Bernadette

 

 

RCF

Aurélie, depuis 7 mois dans l'abbaye, confectionne les boîtes de friture. Sœur Odile s'occupe des expéditions: Bordeaux, Toulouse, la Suisse... mais n'oublions pas que "la vie est rythmée par la cloche" dans cette abbaye qui "nous ramène à l'essentiel, la prière" rappelle Mère Aline-Marie. 

Le magasin est ouvert :

du mardi au samedi de 14h15 à 17h00

le dimanche de 14h15 à 16h15.

L’Eglise reste ouverte en journée. Une messe est assurée tous les jours.  Les Offices sont ouverts à tous.

 

RCF

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'info de la Côte d'Azur

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don