Accueil
Dans la Nièvre, deux bonnes nouvelles pour une ancienne abbaye
Partager

Dans la Nièvre, deux bonnes nouvelles pour une ancienne abbaye

Un article rédigé par Jacques de Chauvelin - RCF, le 24 mai 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Sacré patrimoine - Agir avec la Sauvegarde de l'Art Français Dans la Nièvre, deux bonnes nouvelles pour une ancienne abbaye

Jacques de Chauvelin de La sauvegarde de l'art français nous parle d’un beau projet pour la renaissance d’une abbaye longtemps laissée à l’abandon.

© La Sauvegarde de l'Art français © La Sauvegarde de l'Art français

Nous prenons les routes de la Nièvre pour découvrir Saint-Laurent l’Abbaye, petit village de 218 habitants blotti dans les vignobles du Pouilly. Alors comme son nom l’indique, le village a été bâti autour d’une abbaye fondée au VIe siècle qui a connu bien des déboires : pillée et reconstruite à de nombreuses reprises, l’abbaye Saint-Laurent décline au cours du XVIIIe siècle avant d’être laissée à l’abandon.

 

 

Une aventure semée d'embûches

 

Plusieurs catastrophes et pillages endommagent considérablement l’ensemble. En 1928, le somptueux portail est revendu au musée des Beaux-Arts de Philadelphie. L’effondrement du clocher en 1945 achève le déclin du site. Malgré le classement comme monument historique en 1996, aucun projet n’a pu conduire à la préservation du site et Saint-Laurent semblait condamnée.

 

Mais c’était sans compter sur la générosité d’une habitante du village. En 2022 une première bonne nouvelle tombe pour le village : la Caisse des Monuments et Sites de la Nièvre, la CAMOSINE, reçoit un important legs d’une habitante de Saint-Laurent-l’Abbaye. Jeanne Pautrat, qui a œuvré toute sa vie à la protection de Saint-Laurent avec l’association pour la sauvegarde de l’abbaye et du site, permet par son don de plus d’un million d’euros d’envisager un renouveau pour le monument. Grâce à sa générosité, une fondation abritée à la Sauvegarde de l’Art Français a été créée pour permettre de rendre son lustre à notre monument en souffrance.

 

Et ce legs n’est pas la seule bonne nouvelle pour les habitants de Saint-Laurent. La commune a en effet pu compter sur un alignement des étoiles puisqu’elle a en parallèle remporté le prix Art Graphique & Patrimoine de la Sauvegarde de l’Art Français. Ce prix qui permet la numérisation 3D du site est arrivé à point nommé pour soutenir le nouveau projet permis grâce à la générosité de Mme Pautrat. Le jumeau numérique de l’abbaye ainsi créé va permettre aux architectes de mieux cerner les besoins de restauration du site. Des contacts ont également été pris avec le musée de Philadelphie afin qu’Art Graphique & Patrimoine puisse se rendre sur place et numériser le portail conservé aujourd’hui aux Etats-Unis.

 

Pour un monument qui a longtemps été une verrue au centre du village, c’est une série de bonnes nouvelles qui fait du bien à une commune qui vivait à l’ombre de son abbaye en ruine. Grâce à ce projet, l’ancienne abbaye Saint-Laurent sera remise en lumière, au centre des circuits historiques et touristiques de la Nièvre.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don