Accueil
Cuba: un projet de nouvelle Constitution débattu par le peuple
Partager

Cuba: un projet de nouvelle Constitution débattu par le peuple

Un article rédigé par Jean-Baptiste Le Roux - RCF,  -  Modifié le 15 août 2018
​Lundi 13 août dernier, les Cubains ont commencé à discuter du projet de nouvelle Constitution. Un texte déjà approuvé par l'Assemblée nationale.
podcast image par défaut

Un projet de Constitution discuté par le peuple cubain

La date n'avait pas été choisie au hasard. Le 13 août est un jour symbolique sur l'île cubaine. Il s'agit du jour anniversaire de la naissance de Fidel Castro. C'est désormais le jour où ont débuté les débats populaires concernant le projet de nouvelle Constitution. Le texte, qui a déjà été approuvé par l'Assemblée nationale, est depuis lundi dernier soumis à des débats populaires qui se tiendront jusqu'au 15 novembre prochain, au cours de réunions de quartier.

Les amendements proposés par le peuple cubain seront par la suite soumis à un référendum, prévu pour le 24 février 2019. Au cours de ces consultations populaire, chaque Cubain pourra exprimer ses opinions. C’est du moins ce qu’a assuré le président ayant succédé le 19 avril dernier à Raul Castro, Miguel Diaz Canel.
 

Des avancées sur le plan économique

Ce projet de nouvelle Constitution est porteur de plusieurs nouveautés. Les principales concernent l’économie de l’île. Ce texte a pour vocation d’institutionnaliser les évolutions libérales opérées par le frère de Fidel Castro. Depuis 2010, les Cubains sont par exemple autorisés à créer des micro-entreprises, dans certains domaines du moins.

C’est notamment le cas dans la restauration et le tourisme, des secteurs particulièrement importants pour l’économie du pays. Conséquence de cela, on estime aujourd’hui à 30% la part de Cubains travaillant dans le secteur privé contre 8% seulement au début des années 2000. Une évolution sociétale et économique qu’il fallait encadrer sur le plan constitutionnel.
 

Des évolutions politique en demi-teinte

Sur le plan politique, le projet de nouvelle Constitution apporte également quelques changements. Le texte a pour vocation à rétablir le titre de président de la République, ainsi que ceux de vice-président et de Premier ministre. Le président de la République sera désormais élu pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois. Par ailleurs, tout candidat à l’élection présidentielle devra avoir moins de soixante ans.

Reste que ce projet de nouvelle Constitution préserve la tutelle du parti communiste cubain, le seul parti politique autorisé sur l’île. Le texte ne fait également pas mention des droits de l’homme. Un paradoxe quand on sait que le texte ouvre cependant la voie à la légalisation du mariage homosexuel.

Près de 10 millions de Cubains vont participer aux débats populaires. Parmi eux, plus d’un millions d’émigrés ou exilés. Une première depuis la révolution de Cuba en 1959.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don