Accueil
Coronavirus : les mesures du Conseil Départemental du Morbihan
Partager

Coronavirus : les mesures du Conseil Départemental du Morbihan

Un article rédigé par RCF - RCF Sud Bretagne,  -  Modifié le 13 mars 2020
Le Président du Conseil Départemental du Morbihan, François Goulard, a arrêté plusieurs dispositions. Objectif : assurer la permanence des services de toute nature relevant du département.

" Premièrement, en ce qui concerne les actions du département destinées à nos concitoyens les plus fragiles, les services en charge de l’ouverture et du traitement des droits sociaux (APA, PCH et RSA notamment), ceux en charge de la protection de l’enfance restent pleinement opérationnels.

 L’accueil du public dans les centres médico-sociaux et à la Maison Départementale de l’Autonomie sera assuré, soit par téléphone, soit physiquement, sur rendez-vous, afin de limiter le temps de présence en salle d’attente.

 Le service de la Protection Maternelle et Infantile continuera à exercer ses missions; cependant ses personnels médicaux sont mis à disposition de l’Etat, si nécessaire, pour faire face aux besoins exceptionnels.

 Un contact permanent entre les services départementaux et l’ensemble des établissements sociaux, médico-sociaux, services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) sera assuré.

 Deuxièmement, pendant la durée de fermeture des collèges, les moyens numériques des collèges sont mobilisés, y compris le prêt de tablettes numériques dont la distribution sera organisée par les établissements.

 Enfin, toute disposition sera prise afin que l’entretien et la sécurité des routes départementales soient normalement assurés.

 
En outre, plusieurs décisions en faveur des acteurs économiques, associatifs, culturels et sportifs ont été arrêtées.

-          Premièrement, les subventions déjà accordées ou prévues seront maintenues, y compris pour les manifestations annulées, dans l’attente d’une évaluation des dépenses réelles. 

-          Deuxièmement, en ce qui concerne les entreprises, fournisseurs du département, celles-ci font l’objet des dispositions suivantes :  L’absence de pénalités de retard pour les titulaires de marché public qui ne pourraient assumer leur engagement dans le délai imparti ; L’examen au cas par cas des préjudices subies par les entreprises dont la mise en œuvre des prestations est interrompue par l’épidémie et le maintien éventuel, sous forme d’à valoir, d’une prise en charge par le département.
 

-          Enfin, en ce qui concerne le tourisme, la campagne de promotion prévue par l’Agence Départementale du Tourisme est décalée en attendant une période plus favorable.

 

Le président indique, par ailleurs, que ces dispositions pourront être complétées en fonction d’une part, des évolutions de la situation, d’autre part des sollicitations qui viendraient de l’Etat. "

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don