Accueil
Convention citoyenne pour le climat: gare aux reculades!
Partager

Convention citoyenne pour le climat: gare aux reculades!

Un article rédigé par Vincent Destival - RCF,  -  Modifié le 2 octobre 2020
La chronique du Secours catholique - Caritas France Convention citoyenne pour le climat: gare aux reculades!
Selon le délégué général du Secours catholique Vincent Destival, le travail des acteurs de la Convention citoyenne par le climat est menacé. En cause, les reculs du gouvernement.
Secours catholique - Caritas France - Vincent Destival Secours catholique - Caritas France - Vincent Destival

Pendant neuf mois, 150 citoyens tirés au sort ont préparé une série de mesures visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40% d'ici 2030. lls l’ont fait dans un esprit de justice sociale comme cela leur avait été demandé. Le président de la République, Emmanuel Macron, s’était engagé à reprendre les propositions de la Convention citoyenne sans filtre.

La Convention citoyenne a retenu 149 mesures. C’est l’ensemble de ces mesures qui doivent permettre à la France d’atteindre l’objectif de réduction des émissions qui avait été fixé. Tout abandon ou tout morcellement est donc un recul par rapport à l’objectif. Or après la remise du rapport, après les annonces du plan de relance et du budget 2021, le travail des 150 citoyens est déjà fortement menacé.

Comme nous l’a rappelé le Pape François dans Laudato Si, il faut bien comprendre qu’il y a une double urgence sociale et environnementale à agir. Partout, les plus pauvres sont les plus frappés par les dérèglements climatiques ; et pourtant, ils en sont les moins responsables. Nos partenaires internationaux nous le disent : la déforestation, la désertification, la raréfaction de l'eau potable, la vulnérabilité aux événements climatiques extrêmes, frappent de plein fouet les plus pauvres. En France aussi, les plus précaires ont moins de ressources pour s’adapter au dérèglement climatique. Les inégalités ne manqueront donc pas de s’accroître. 

Parmi les mesures proposées par la Convention, il y a la remise en cause de l’obligation de rénovation globale des logements dès 2024. Cela aurait permis de mettre fin aux passoires énergétiques, qui sont des gouffres financiers pour les plus modestes. Autres mesures symboliques déjà contestées : la baisse de la TVA sur le train, alors que nombre de nos concitoyens sont dépendants de la voiture.

La Convention citoyenne apporte des réponses concrètes et nécessaires pour la construction d’un monde juste et soutenable pour tous. Elle leur donne une grande légitimité. C’est donc le moment d’agir et de mettre en application sans filtre ces propositions.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don