Accueil
Consommation des ménages : état des lieux dans la Loire
Partager

Consommation des ménages : état des lieux dans la Loire

Un article rédigé par Camille Moreira - RCF Saint-Étienne, le 16 mai 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
La Loire en Questions La 11ème enquête consommateurs dans la Loire

Le E-commerce et la consommation écoresponsable sont en hausse dans la Loire. Les chiffres de la 11ᵉ enquête consommateurs de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) Loire Sud parlent d'eux-mêmes : certaines tendances se dégagent.

Caroline Aubert, conseillère en développement territorial à la Chambre de Commerce et d’Industrie et Antoine Martinez, vice-président de la commission commerce, sont venus dans les studios de RCF Saint-Etienne le lundi 15 mai. Ⓒ Jean-Claude Duverger / RCF Saint-Étienne Caroline Aubert, conseillère en développement territorial à la Chambre de Commerce et d’Industrie et Antoine Martinez, vice-président de la commission commerce, sont venus dans les studios de RCF Saint-Etienne le lundi 15 mai. Ⓒ Jean-Claude Duverger / RCF Saint-Étienne

"Le budget moyen des ménages progresse, mais pas pour tous les produits". C'est ce qu'affirme Caroline Aubert, conseillère en développement territorial à la CCI. Elle a décrypté au micro de RCF la 11ᵉ enquête sur les comportements d'achats dans la Loire qui souligne que les comportements ont évolué depuis le dernier rapport, effectué il y a cinq ans.

 

L'équipement de la personne est le secteur budgétaire qui souffre le plus

 

Les années passent et les habitudes de consommation des ligériens changent. Les budgets consacrés à l'alimentation et au bricolage/jardinage augmentent selon Antoine Martinez, vice-président de la commission commerce à la CCI : "Les ménages veulent consommer de façon plus responsable, des produits bio et de proximité.". Cette consommation écoresponsable ajoutée à l'inflation oblige les ménages à augmenter leur budget alimentaire.

 

Pourtant, la seconde tendance qui se dégage, celle dont l'arrivée est la plus fulgurante, est celle du E-commerce. La consommation se fait de manière toujours plus connectée et dématérialisée. "un quart des dépenses sont faites sur le WEB" indique Caroline Aubert, une part qui a presque doublé depuis 2017. Ce phénomène existe déjà depuis plusieurs années, mais il est certain que la crise sanitaire a démocratisé ces nouvelles manières de consommer.

 

Le numérique redistribue les cartes

 

Un des inconvénients majeurs du commerce sur internet est qu'il impacte négativement les centres commerciaux. "Les centres ville perdent des parts de marchés et la périphérie n'en gagne plus" souligne Antoine Martinez. Seuls les pôles récemment construits ou rénovés arrivent à conserver un bon chiffre d'affaires comme Steel ou Centre 2.

 

Les sons de la rédaction Antoine Martinez, vice-président de la commission commerce à la CCI

 

La progression du chiffre d'affaires du E-commerce est de 205 millions d'euros sur les cinq dernières années

 

Les centres commerciaux et les artisans proposant notamment de l'équipement à la personne se trouvent mis en difficulté par le E-commerce. Cependant, selon le vice-président de la commission commerce, ce phénomène n'est pas fatal : "Les commerçants qui sauront profiter du numérique ont encore de belles années devant eux". Cette transition numérique semble inéluctable. La Chambre de Commerce et d'Industrie propose d'aider les commerçants et artisans à se développer sur le sujet. Le but est simple : faire du numérique une force et non une menace.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don