Accueil
Comment le Secours catholique vient en aide aux familles monoparentales

Comment le Secours catholique vient en aide aux familles monoparentales

Un article rédigé par Véronique Devise - RCF,  -  Modifié le 9 décembre 2021
La chronique du Secours catholique - Caritas France Noël, une fête difficile pour les familles monoparentales en situation de pauvreté

Le rapport statistique du Secours catholique sorti le 16 novembre a rappelé combien les familles et en particulier les familles monoparentales souffrent de la pauvreté. Elles représentent 30% des bénéficiaires de l'association.

Véronique Devise - DR Véronique Devise - DR

A l'approche des fêtes de fin d'années, je voulais partager avec vous une pensée pour ces femmes qui élèvent seules leurs enfants, qui doivent sans cesse compter pour leur offrir le meilleur. Il est souvent difficile de répondre aux attentes des enfants au moment de Noël, c’est pour cela que cette fête est difficile à vivre pour les parents.

Je pense à Sana qui a quitté son mari violent avec ses deux enfants pendant le confinement  Après de nombreux mois à naviguer entre nuits d'hôtel, foyer ou hébergement dans sa famille, elle a réussi à être logée dans un appartement. “Chacun sa chambre! Merci mon Dieu. je n’aurais jamais cru avoir un jour un appartement pareil!" dit -elle!  Il y a en France, aujourd’hui, deux millions de familles monoparentales qui vivent dans la grande précarité.

La difficulté de travailler

Beaucoup de ces mères ont arrêté de travailler pour s’occuper de leurs enfants, il est très compliqué de retrouver un emploi après une longue rupture professionnelle. Le choix est restreint, souvent mal rémunéré et rarement à temps plein : caissière, agent des écoles maternelles (Atsem) ou femme de ménage. Lorsque une rupture survient, elles n’ont plus aucun revenu et sont tributaires des minima sociaux. 

Le Secours Catholique tente d’aider ces familles monoparentales en leur offrant des aides et un entourage pour mieux gérer ou soulager le quotidien. Le Secours Catholique anime avec les apprentis d’Auteuil une dizaine de maisons des familles en France, lieu d’échanges et de rencontres,  pour accompagner  la parentalité et partager les joies et difficultés des parents. 

La Maison des familles

Sur RCF, dans l'émission Yapp, "Y a pas de parents parfaits", Myriam nous raconte l’importance pour elle de la Maison des familles. "Je suis Myriam, j’ai trois enfants et je viens à la Maison des familles tous les jours. Je connais la Maison des familles depuis trois ans, je sais qu’ici on peut m’aider, on me donne des conseils, on peut parler de nos soucis avec les autres parents. On vient sans rendez-vous, sans s’inscrire, c’est plus facile pour venir, il y a une ambiance chaleureuse et familiale”. 

La Maison des familles est un lieu d'accueil, d'échange et de rencontre pour les familles, ce lieu permet d’entourer par des bénévoles mais aussi d’autres parents afin de lutter contre l’exclusion et l’isolement.
En cette période de Noël, le Secours Catholique tente d’apporter la joie dans les cœurs de ces familles, et offrir des moments de partage avec les personnes les plus pauvres de notre société.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don