Accueil
Comment accompagner les enfants qui demandent le baptême?
Partager

Comment accompagner les enfants qui demandent le baptême?

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 28 janvier 2022  -  Modifié le 28 janvier 2022
Vitamine C, en Haute-Savoie Comment accompagner les enfants qui demandent le baptême?

En Haute-Savoie sur l'année scolaire 2021-2022, 160 enfants de maternelle et primaire ont demandé à être baptisés, dans l'Eglise Catholique. Des enfants aux itinéraires de foi très divers. Les catéchistes se sont adaptées, au fil des ans.  Elles proposent une préparation sur-mesure. Témoignages. 

Affiche "A vos marques, prêts, caté!" du SDCC du diocèse d'Annecy en 2022 Affiche "A vos marques, prêts, caté!" du SDCC du diocèse d'Annecy en 2022

"Quand nous avons choisi de nous marier à l'Eglise, après quinze ans de vie commune, le curé nous a suggéré de proposer le baptême à nos enfants" confie Cécile, mère de famille à Rumilly. "Notre fils est scolarisé dans un établissement catholique. Il y a vécu l'éveil à la foi, en classe. Il a commencé à poser des questions" raconte Nathalie, à La-Roche-Sur-Foron. Elle est croyante, son mari athée. Et leur second fils vient de demander le baptême. D'autres demandes de baptême pour des petits enfants émanent de parents "qui n'ont pas pris le temps" plus tôt. Certains enfants, plus grands, ont été initiés à la foi par un camarade ou une personne de l'entourage familial. 

Tisser une amitié personnelle avec Jésus

"Face à la diversité des parcours: aucun jugement! Nous nous adaptons, nous accueillons, nous nous émerveillons" rassure d'emblée Nadine Cardenas, chargée de mission pour l'Eveil à la foi (les enfants de 3 à 7 ans) du Diocèse d'Annecy. La ligne diocésaine est simple: inciter à participer à un groupe d'éveil à la foi ou de catéchisme. Les séances de préparation au baptême, en petit groupe, s'y ajoutent. "Demander le baptême, c'est tisser une amitié personnelle avec Jésus. Et c'est aussi rentrer dans une famille. La dimension communautaire est importante" explique Manuela Michel de Chabannes, responsable de la catéchèse pour la paroisse de Rumilly. 

"Les enfants s'épanouissent"

Le parcours de préparation s'étale sur une année ou une année et demie, selon les paroisses. Un parcours en quatre grandes étapes qui creusent la foi chrétienne. "Cela demande un investissement pour les bénévoles des paroisses. Il faut re-motiver les équipes, lorsqu'il n'y a pas eu de groupe pendant une année. Mais vivre ces temps et rencontrer ces familles nous apporte tellement de Joie! Cela compense largement les difficultés!" témoigne Claire Berthous, responsable de la catéchèse pour la paroisse de La-Roche-Sur-Foron.  "Les enfants et les parents sont comme des fleurs qui grandissent, s'épanouissent, s'ouvrent. On voit vraiment l'évolution, au fil du temps" se réjouit Nathalie Raibon, adjointe au service diocésain de Catéchèse et Catéchuménat. Les catéchistes qui espèrent, au cours de la préparation, avoir donné envie aux enfants de poursuivre leur parcours spirituel dans la communauté. 

 

 Aussi au sommaire de cette émission: 

- Les quêteurs de l'Ordre de Malte et de la Fondation Raoul Follereau se mobilisent ce week-end pour la Journée Mondiale de la Lèpre. Bertrand de Fleurian, délégué de l'Ordre de Malte en Haute-Savoie, nous parle de la prise en charge de cette maladie, qui touche plus de 3 millions de personnes dans le monde.

- Les inscriptions au pèlerinage annuel du Diocèse d'Annecy sont ouvertes! Tous les feux sont au vert pour qu'il ait lieu cette année, en tenant compte des mesures sanitaires. Christine Vesin, directrice au service des pèlerinages, nous en dit plus.     

- Esprit de cordée, sur les pas de Saint François de Sales: une newsletter pour vivre avec la spiritualité salésienne en 2022                                                                                                                                                                                                                                      

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Vitamine C © RCF Haute-Savoie
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Vitamine C, en Haute-Savoie

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don