Accueil
Colère des agriculteurs : deux poids deux mesures face aux débordements ?

Colère des agriculteurs : deux poids deux mesures face aux débordements ?

Un article rédigé par avec AFP - RCF, le 26 janvier 2024  -  Modifié le 26 janvier 2024
L'Invité de la Matinale « La mobilisation du monde agricole est d’une ampleur incroyable » reconnaît Christiane Lambert, ex-présidente de la FNSEA

Refus du gouvernement d'empêcher les blocages routiers, incendie d’un bâtiment de la mutuelle agricole. Alors que les agriculteurs multiplient les actions, coup de poing, des critiques s'élèvent sur la mansuétude des autorités à leur égard

Manifestations d'agriculteurs à Moulins dans l'Allier. Crédit photo : Alexandre Bagdassarian/Hans Lucas Manifestations d'agriculteurs à Moulins dans l'Allier. Crédit photo : Alexandre Bagdassarian/Hans Lucas

Les actions des agriculteurs sont montées d'un cran ces derniers jours, avec ce vendredi l’incendie d’un bâtiment de la mutuelle agricole à Narbonne. Mercredi, c’était des pneus incendiés devant la préfecture d'Agen des CRS impassibles. A Carcassonne, un immeuble de la Direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement, vide et en travaux, a été soufflé par une explosion. Un tag du Comité d'action viticole a été retrouvé sur place.

Des consignes de grande modération

Ces violences n'ont pour l'instant pas été condamnées par le gouvernement. Il n'est "pas question" d'empêcher les blocages, avait souligné mercredi la porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot, en dépit du délit d'entrave à la circulation. Gérald Darmanin a donné mercredi des consignes de "grande modération" aux préfets. Cette mansuétude de l’Etat interroge en comparaison avec d’autres mouvements sociaux.

Des juristes étonnés 

Mercredi, le blocage de l'autoroute A13 dans l'Eure par une vingtaine de tracteurs a fait réagir Nicolas Hervieu, professeur de droit public. « Il y a 8 mois, le blocage de la même autoroute avait suscité une réaction très différente », a-t-il relevé sur X. Le préfet avait « fustigé une action irresponsable des Soulèvements de la Terre, saisi le parquet et utilisé des drones »« En janvier 2024, rien », ironise le juriste.

Manifester dans la dignité 

« La violence a été surtout à Agen. La coordination rurale n’est pas la FNSEA et les JA qui dans leur immense majorité ne sont pas violent » réagit Christiane Lambert ancienne présidente de la FNSEA dans la matinale RCF. « Manifester dans la dignité, c’est aussi respecter les victimes de l’accident de Pamiers » ajoute-t-elle.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don