Accueil
Ciivise : le travail de la commission redémarre
Partager

Ciivise : le travail de la commission redémarre

RCF, le 5 février 2024  -  Modifié le 5 février 2024

Le travail de la Ciivise va reprendre. À sa tête un nouveau binôme après l’éviction du juge des enfants Edouard Durand. La commission voit ses missions élargies au-delà de l’inceste, à la cyberpédocriminalité, la prostitution des mineurs, les personnes handicapées et les mineurs auteurs.

Manifestation pour le maintien de la Ciivise en novembre 2023. Crédit photo :  Laure Boyer / Hans Lucas. Manifestation pour le maintien de la Ciivise en novembre 2023. Crédit photo : Laure Boyer / Hans Lucas.

La ministre chargée de la Santé Catherine Vautrin a relancé ce lundi la commission indépendante contre la pédocriminalité (Ciivise). Pendant presque trois ans, cette instance a documenté les mécanismes de l’inceste, ses effets destructeurs à vie sur les victimes et son coût pour la société, et a disséqué les dysfonctionnements de la justice.

30 000 témoignages 

En l'espace de deux ans, la commission a recueilli près de 30 000 témoignages et rendu au gouvernement un rapport de 82 recommandations. Le travail de la Ciivise devait prendre fin le 31 décembre. Pendant un temps, l'exécutif a entretenu le flou sur le devenir de cette commission. Il avait finalement promis mi-novembre de la maintenir, avec une nouvelle feuille de route.

À sa tête un nouveau binôme après l’éviction du respecté juge des enfants Edouard Durand. Les associations plaidaient en faveur de son maintien. Edouard Durand, étant apprécié notamment pour son indépendance et son franc-parler.

Un nouveau président 

A l'AFP, le nouveau président de la Ciivise, Sébastien Boueilh, a dévoilé les axes de sa nouvelle feuille de route, élargie au-delà de l’inceste, à la cyberpédocriminalité, la prostitution des mineurs, les personnes handicapées et les mineurs auteurs.

Il souhaite « mettre en place un réseau de structures capables d’accompagner sur le plan psychologique et juridique les victimes d’aujourd’hui et d’hier ». Sébastien Boueilh est lui-même une ancienne victime d’inceste entre ses 12 et ses 16 ans. Cet ancien rugbyman originaire des Landes a créé une association : Colosse aux pieds d’argile. Elle vise à sensibiliser les jeunes sportifs et leurs encadrants, forme les professionnels et accompagne les victimes.

40 membres aux fonctions élargies

La vice-présidente, Caroline Rey-Salmon, coordonnatrice des urgences médico-judiciaires de l’Hôtel-Dieu à Paris, est aussi une ex membre de la première commission. Mais elle en avait démissionné début 2022, en désaccord avec la préconisation de renforcer l’obligation de signalement des médecins.

La Ciivise renouvelée comporte 40 membres (20 titulaires et 20 suppléants). Parmi eux des experts de la pédocriminalité, de la justice, de la police, des associatifs, mais aussi des soignants, selon des sources proches.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don