Accueil
RCF Christian Estrosi démissionne de la présidence de la métropole Nice Côte d'Azur
Partager

Christian Estrosi démissionne de la présidence de la métropole Nice Côte d'Azur

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 10 juillet 2024  -  Modifié le 11 juillet 2024

C'est une décision surprise arrivée en fin de séance ce 10 juillet 2024. Christian Estrosi a annoncé sa démission du poste de Président de la Métropole Nice Côte d'Azur. Il dénonce le manque de soutien de certains élus. 

Christian Estrosi a tenu un discours en fin de séance au conseil métropolitain à Nice - RCF Christian Estrosi a tenu un discours en fin de séance au conseil métropolitain à Nice - RCF

Christian Estrosi démissionne de la métropole Nice Côte d'Azur. Lors du conseil métropolitain du 10 juillet, il a décidé de prendre la parole en surprise en fin de séance. Christian Estrosi ne cautionne plus "les faits politiciens idéologiques" et pense que le modèle d'une métropole sereine "n'a pas survécu". Il critique ouvertement le comportement de plusieurs maires, véhéments à l'encontre de la collectivité. 

Trop de critiques à l'encontre de la collectivité

Pour Christian Estrosi il y a eu "des déclarations très hostiles à l'égard de la Métropole, les maires qui ne votent pas notre budget, qui critiquent notre action en matière de mobilité". Selon plusieurs proches du dossier, Loetitia Loré à Venanson, Anaïs Tosel, à Falicon ou encore Xavier Beck à Cap-d'Ail, sont notamment visés. Pour éviter la "confusion à la confusion" et que "la métropole est rejetée par certains", Christian Estrosi démissionne. 

Clarifier la situation pour les maires qui ne le font pas

Cette démission, l'ancien président de la Métropole Nice Côte d'Azur, l'a pensée avec pour conséquence de pousser les maires à clarifier leurs positions. "Comme élus, nous avons un devoir de clarté et de cohérence" dit-il en ciblant aussi la volonté de ne pas présider "un hémicycle avec des élus d'extrême droite ou leurs soutiens". Les cartes sont rebattues, Christian Estrosi se représente, l'élection pourrait avoir lieu avant le 19 juillet. Un connaisseur du dossier nous soufflait "qu'une dizaine de maires pourraient ne pas le soutenir" passant ainsi dans une opposition claire. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don