Accueil
Châteauneuf-sur-Sarthe : l'incendie de leur maison suscite un grand élan de solidarité
Partager

Châteauneuf-sur-Sarthe : l'incendie de leur maison suscite un grand élan de solidarité

Un article rédigé par Marion Bastit - RCF Anjou,  -  Modifié le 24 janvier 2022

A Châteauneuf-sur-Sarthe, la famille Chardon a tout perdu dans l'incendie de sa maison. Pour lui venir en aide, l'association La Main tendue a lancé un appel aux dons, mais elle ne s'attendait pas à un tel élan de solidarité. Les clubs sportifs des enfants se sont aussi mobilisés. Le père de famille se dit très touché.

Christian Chardon, le père de la famille victime de l'incendie, et Dominique Bourgeais, le président de La Main tendue, au milieu des dons collectés par l'association ©RCF Anjou Christian Chardon, le père de la famille victime de l'incendie, et Dominique Bourgeais, le président de La Main tendue, au milieu des dons collectés par l'association ©RCF Anjou

Dans la nuit du 14 au 15 janvier 2022, une maison de Châteauneuf-sur-Sarthe est partie en fumée. Ses habitants, un couple et ses trois fils de 12, 17 et 19 ans, sont sains et saufs, mais ils ont tout perdu.

 

Dès le lendemain de l’incendie, l’association La Main tendue a lancé un appel aux dons pour les aider. Cette association caritative des Hauts-d’Anjou collecte des vêtements, des meubles et de l’électroménager, et elle ne s’attendait pas à un tel élan de solidarité.

 

3 000 vues sur Facebook

 

A Champigné, le local de La Main Tendue est plein à craquer. « On a des fours micro-ondes, un clic-clac, une banquette, de la vaisselle toute neuve, offerte par le restaurateur de Morannes... », énumère Dominique Bourgeais, le président de l’association.

 

Il a lancé l’appel dès le lendemain de l’incendie. « Quand j’ai vu l’ampleur du sinistre, je me suis dit "il faut qu’on fasse quelque chose pour cette famille", raconte-t-il. En rentrant chez moi, j’ai tout de suite posté un message sur Facebook. Il a été partagé 500 fois, et vu 3 000 fois. »

 

Une centaine de coups de fil par jour

 

Depuis, son téléphone n’arrête pas de sonner. Il reçoit une centaine d’appels par jour. « Qu’est-ce que vous avez à nous proposer s’il vous plaît ? demande Dominique Bourgeais. – On a un sèche-linge, mais on n’a pas de remorque pour vous l’amener », répond la voix au bout du fil.

 

« Vous êtes où ? – A Tiercé. – Ah bah c’est pas loin, je vais passer le chercher », promet-il. « On a reçu énormément de dons, constate le président de La Main tendue. Et ça va bien au-delà des Hauts-d’Anjou. Il y a même des gens de Nantes qui sont venus nous amener de l'électroménager ! »

 

Plus de 4 000 euros de dons en ligne

 

En découvrant le local rempli de dons, Christian Chardon, le père de la famille victime de l’incendie, est très ému. « Ma femme n’est pas là, mais je pense qu’elle aurait versé quelques larmes, confie-t-il. Moi aussi, mais je crois que nos yeux ne sont plus trop humides, du fait qu’on ait déjà pas mal pleuré. »

 

A Champigné, le local de l'association La Main tendue déborde de dons destinés à aider la famille Chardon ©RCF Anjou

 

« Ça nous touche vraiment beaucoup, insiste-t-il. On se dit qu’il y a encore un petit brin d’humanité dans ce monde de fous. » Le club de basket local, où joue l’un de ses fils, a également lancé une cagnotte en ligne, qui a déjà recueilli plus de 4 000 euros. L’ES Segré, où un autre de ses fils est arbitre de football, se cotise pour lui payer une nouvelle tenue.

 

« On voit vraiment que ce sont des associations. Il n’y a pas que le sport qui compte chez eux, il y a aussi l’humain, et ça c’est extraordinaire, salue Christian Chardon. Quelque part, ça nous aide aussi à nous reconstruire, parce qu’on voit qu’on n’est pas tout seuls. »

 

"Un riche tissu associatif"

 

Elu municipal des Hauts-d’Anjou, Pascal Bouleau a hébergé la famille Chardon chez lui la nuit de l’incendie. Ils se connaissaient déjà : c’est leur voisin d’en-face. « Je suis très ému, parce que je ne m’attendais pas à autant de solidarité », confie-t-il.

 

« On nous a toujours dit qu’il y avait un tissu associatif dans le Haut-Anjou, et c’est vrai, constate l'élu. On se rend compte qu’on n’a pas besoin d’aller vers les gens, les gens viennent vers vous. Ça nous touche même nous, au niveau de la commune. C’est important de sentir les gens impliqués. »

 

A la recherche d'une maison

 

Aujourd’hui, La Main tendue incite à faire des dons en ligne pour la famille Chardon, car elle est débordée par les dons matériels. « Le surplus sera donné à d'autres familles des Hauts-d'Anjou dans le besoin », précise son président.

 

La famille Chardon en profite pour lancer un autre appel : elle cherche une maison de cinq ou six pièces à louer, à Châteauneuf-sur-Sarthe ou aux alentours, le temps que la sienne soit reconstruite. Pour le moment, la mairie l'héberge temporairement dans l'ancienne perception, un bâtiment qui appartient à la commune.

Reportages Châteauneuf-sur-Sarthe : l'incendie de leur maison suscite un grand élan de solidarité
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don