Accueil
C'est la fin de la sécurité sociale étudiante
Partager

C'est la fin de la sécurité sociale étudiante

RCF,  -  Modifié le 28 juin 2021
3 questions à C'est la fin de la sécurité sociale étudiante
Depuis dimanche, il n’y a plus de régime étudiant pour la Sécurité sociale. L’une des mesures principales de la loi pour l’orientation et la réussite des étudiants.
podcast image par défaut

Désormais, tout nouvel étudiant sera inscrit au régime obligatoire de l’Assurance-maladie. Ils n’ont plus à faire passer leur dossier via l’une des mutuelles étudiantes. Du côté des syndicats étudiants, on grince des dents. Concrètement, qu’est ce que cela va changer ? Florence Gault a posé la question à Helno Eyriey, vice-président de l’Unef.

"Rien ne va changer pour un jeune qui arrive à l’université. Avant, il devait choisir un centre de sécurité sociale, s’y inscrire, faire quelques démarches pour être considéré comme une personne autonome ayant son centre de sécu étudiante. Aujourd’hui, un jeune n’aura pas à changer. Il pourra rester sous le régime de ses parents. Là où cela nous pose problème, c’est que cela matérialisait le passage à l’âge adulte" explique-t-il.

L’objectif affiché du gouvernement était avant tout de simplifier les démarches. "Forcément, comme il n’y a pas de démarches à faire, c’est un peu plus facile. Mais est ce que sur le long terme, cela facilitera les choses pour les étudiants ? On ne le sait pas. Cela pose des questions pour les consultations, pour l’intimité des étudiants" ajoute-t-il.

Du côté de l’Assurance-maladie, tout semble en place. "Ils ont eu un an pour s’entraîner. Déjà l’an dernier, toutes les premières années n’avaient pas à faire ce choix. Ils ont pu s’entraîner et mettre les choses en place. Maintenant il reste une problématique pour les étudiants étrangers puisque les étudiants pouvaient avoir accès avant à la Sécurité sociale. Aujourd’hui, comme c’est une démarche supplémentaire à faire dans un parcours très fourni, un grand nombre d’étudiants étrangers n’ont pas été couverts l’an dernier" conclut-il.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don