Accueil
" C'est aujourd'hui qu'il faut croire en la communion entre les peuples ! "
Partager

" C'est aujourd'hui qu'il faut croire en la communion entre les peuples ! "

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 23 novembre 2023  -  Modifié le 5 décembre 2023
Chemin de Foi · RCF en AuRA " C'est aujourd'hui qu'il faut croire en la communion entre les peuples ! "

Le Père Raphaël Deillon est de retour sur sa terre de naissance, en Haute-Savoie, après une vie de missionnaire d'Afrique. Sa plus grosse mission : 25 ans de vie en Algérie. Pendant les années noires, il a échappé de peu à un assassinat. Et pourtant, toujours rempli d'Espérance, il continue de croire au dialogue islamo-chrétien et de le faire vivre.

Père Raphaël Deillon, Père Blanc et délégué aux relations avec l'Islam pour le diocèse d'Annecy ©2023 RCF Haute-Savoie Père Raphaël Deillon, Père Blanc et délégué aux relations avec l'Islam pour le diocèse d'Annecy ©2023 RCF Haute-Savoie

Alors au séminaire d'Annecy, Raphaël Deillon répond à une annonce pour devenir maître d'internat dans un établissement du Sahara : "Le Pape Paul VI avait demandé aux prêtres de s'ouvrir au monde et aux plus pauvres. J'y ai vu un appel !". C'est là que naît une vocation pour le séminariste : devenir Père Blanc (missionnaire d'Afrique) et vivre le dialogue interreligieux. 

On n'abandonne pas un ami dans la difficulté 

La plus grande mission du Père Raphaël : 25 années de vie en Algérie. Il apprend la langue arabe, étudie l'islamologie. Sur place, il enseigne et partage une vie simple avec la population. "J'ai appris le sens de l'accueil en vivant en Algérie". Pendant les années noires de la décennie de 1990, le Père Raphaël voit de nombreux autres prêtres, religieux, religieuses assassinés. Lui aussi, échappe de peu à une attaque. "On n'abandonne pas un ami dans la difficulté ! C'était naturel de rester aux côtés de la population locale. La foi dans le Christ m'a fait avancer. Je n'ai pas, non plus, perdu foi en l'Homme : la violence vient de quelques personnes, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac". 

 

Allez donc cuisiner avec vos voisins musulmans. Ensuite, vous parlerez de foi ! 

De retour en Europe et maintenant dans son département d'origine, le Père Raphaël continue de vivre le dialogue islamo-chrétien. "Beaucoup de gens ne croient plus au dialogue, ils se sont désespérés. Moi je n'ai jamais baissé les bras. C'est aujourd'hui, alors que les conflits se perpétuent, qu'il faut croire à la communion entre les peuples ! Et pour commencer, allez donc faire la cuisine un jour chez des personnes musulmanes. Ils vous apprendront à faire un couscous, une tajine ou des friandises au miel. Et là vous découvrirez que vous avez des amis près de chez vous ! Ensuite vous parlerez de foi."

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don