Accueil
Cent ans de théologie catholique dans une Université d'État française
Partager

Cent ans de théologie catholique dans une Université d'État française

Un article rédigé par Thierry Weber - RCF Alsace, le 24 novembre 2023  -  Modifié le 24 novembre 2023
Les Trois Questions · RCF Alsace Cent ans de théologie catholique dans une Université d'État française

Ce vendredi 10 décembre, la faculté de Théologie catholique de Strasbourg fête ses 100 ans d’existence dans l’Université d’état française. Un centenaire à la fois dans l’université donc, et aussi dans l’Église. Un cas unique en France.
Décryptage avec Michel Deneken, président de l’Université de Strasbourg.

© Catherine Schröder - Université de Strasbourg © Catherine Schröder - Université de Strasbourg

En quoi est ce que c'est un cas unique en France ? Comment est ce que ça fonctionne concrètement ?

Ce qui va être célébré vendredi, c'est les 100 ans de la convention avec la France, mais d'une faculté qui existait déjà en 1902. Donc il s'agissait au retour à la France de confirmer ou pas. Si le gouvernement français acceptait que dans la France de l'après guerre, il y ait une exception, à savoir une faculté de théologie catholique dans une université d'Etat. Ce qui a été signé et qui est donc célébré vendredi.

On est à la fois dans un regard dans le passé, 100 ans d'histoire, voir même plus, mais aussi dans l'avenir. En quoi est ce que c'est actuel en 2023 ? Cette double tutelle de l'Etat et de l'Eglise, comment ça fonctionne aujourd'hui ?

Je dirais que c'est actuel parce que ça existe et que nous célébrons les 100 ans et que cette faculté a plus de 1000 étudiants. Elle a un rayonnement international de par  sa structure et sa dimension. C'est une faculté qui y'a déjà 35 ans, a inventé le télé enseignement parce qu'il fallait être accessible à toute la France mais aussi au reste du monde, notamment à beaucoup de pays d'Afrique. Et donc l'actualité, elle est simple : pour le moment, le législateur considère que la présence de cette faculté de théologie catholique dans Université d'Etat fait partie de ces exceptions que la République peut accepter, parce que ça apporte au rayonnement intellectuel, universitaire et académique beaucoup de choses. C'est une faculté qui dispense des enseignements extrêmement rares et extrêmement importants dans les domaines des langues anciennes, de l'exégèse biblique, de la sociologie religieuse.

Qu'est ce que cela dit ou qu'est ce que cela peut dire des relations entre entre l'Etat et l'Eglise ? D'un point de vue universitaire, est ce qu'on pourrait s'attendre à ce que ce modèle soit étendu ? Est ce que ce modèle existe dans d'autres pays ?

Ce modèle, qui est exceptionnel en France, est un modèle considéré comme tout à fait normal en Allemagne, en Autriche, en Suisse, dans d'autres pays où il y a des accords de ce type là. Ce sont des accords d'Etat à Etat puisque le Saint-Siège est reconnu comme un Etat souverain, de même que la France, et que donc ce type d'accord est tout à fait envisageable dans une université, dès lors que ces accords sont ratifiés selon les lois des traités internationaux, puisqu'en fait c'est un traité international qui a voulu la création de cette faculté et qui continue à la maintenir.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don