Accueil
Brout Vernet soutenue par "Petites villes de demain"
Partager

Brout Vernet soutenue par "Petites villes de demain"

Un article rédigé par Juliette Moyer - RCF Allier,  -  Modifié le 6 septembre 2021
C'est certainement l'une des plus petites villes en Auvergne Rhône Alpes à bénéficier de la convention "Petites villes de demain" avec l'Etat. Mais Brout-Vernet ne manque pas de projets pour ses 1200 habitants.
Bernard Devoucoux, maire de Brout-Vernet et Véronique Beuve, sous-préfete de Vichy signent la convention "Petites villes de demain" aux côtés de Martine Deschamps, vice-présidente de la Communauté de communes St Pourçain Sioule Limagne. Bernard Devoucoux, maire de Brout-Vernet et Véronique Beuve, sous-préfete de Vichy signent la convention "Petites villes de demain" aux côtés de Martine Deschamps, vice-présidente de la Communauté de communes St Pourçain Sioule Limagne.
Une résidence sénior, un pôle médical d'ici trois ans avec un kiné, une sage-femme  et un psychologue, la pose de panneaux photovoltaïques sur les toits des bâtiments communaux et leurs isolations : en signant la convention des "Petites villes de demain" ce lundi avec la sous-préfète de Vichy Véronique Beuve, Bernard Devoucoux, le maire de Brout Vernet lance les chantiers de son mandat.
 
Avec un souci tout particulier sur l'économie et la création d'une zone artisanale et d'un tiers lieu. Un besoin apparu lors du premier confinement où 100 à 150 personnes avaient trouvé "refuge" à Brout-Vernet pour y exercer en télétravail leur profession. Déjà équipée de la fibre et la 4G, la commune souhaite désormais ouvrir un tiers lieu moderne sur l'emplacement de l'ancienne bibliothèque à côté de l'église.
 
 

Depuis octobre 2020, le programme Petites villes de demain permet aux villes de moins de 20 000 habitants  de bénéficier d’un soutien spécifique de l’État et de ses partenaires pour élaborer et mettre en œuvre leurs projets de revitalisation.

 
Autre dossier, la traversée de la commune par la RD 2009. Cette route à 90 km/h empruntée au quotidien par de nombreux véhicules entre Gannat et Saint-Pourçain coupe Brout-Vernet en deux.
Bernard Devoucoux espère, avec le concours du Conseil départemental mettre en place des îlots directionnels au carrefour de l’auberge de l'étang pour aller de Chantelle à Vichy. Et au niveau du carrefour des Ormeaux, la principale entrée de  la commune de créer un rond point.
 
Un programme global que Bernard Devoucoux chiffre à 4 à 5 millions d'euros. Les premières études sont en cours. Ces projets sont en réseau avec la communauté de communes Saint-Pourçain Sioule Limagne.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don