Accueil
Braderie de Lille : 4 tonnes de moules recyclées
Partager

Braderie de Lille : 4 tonnes de moules recyclées

Un article rédigé par Romy Descamps - RCF Hauts de France, le 30 août 2022  -  Modifié le 1 septembre 2022
3 questions à • RCF Hauts de France La Grande Braderie de Lille 2022 recycle les coquilles du moules-frites

L’entreprise lilloise Wasterial a mis au point une technique de recyclage qui donne une seconde vie aux coquilles de moules. Cette année encore, elle récupérera celles de la braderie de Lille.

 

Esperance Fenzy, fondateur de Wasterial, devant les objets fabriqués à base de coquilles de moules Credit RCF Hauts de France Esperance Fenzy, fondateur de Wasterial, devant les objets fabriqués à base de coquilles de moules Credit RCF Hauts de France

Depuis 2018, la mairie de Lille a passé un contrat avec cette entreprise qui collecte les coquilles de moules de la braderie pour en faire plusieurs matériaux, composés de 75 à 100% de déchets recyclés. Ces coquilles sont récupérées chez les restaurateurs lillois puis nettoyées et broyées en poudre. Cette dernière est alors associée à d’autres déchets de la métropole (calcaire et autres liants), afin d’obtenir un matériau compact et homogène appelé Wasterial. Il sera utilisé pour fabriquer des manches de couteaux, du mobilier ou encore du carrelage. Le reste de l’année, les coquilles sont récupérées en Baie de Somme.

Etnisi recycle les coquilles de moule de la Braderie de Lille en carrelage  | Les Echos

Le Wasterial, matériau créé à partir de coquilles de moules.

 

 

Un pari gagnant

En plus des coquilles de moules, l’entreprise recycle une douzaine de déchets comme les briques, les bouteilles de verre, la cire de bougie, ou encore de la pierre bleue. Tous les jours, ce sont deux tonnes de déchets qui sont transformés en un matériau solide et durable dans l’usine pilote à Croix. Depuis sa création en 2017, cette start-up est devenue une entreprise à succès (15 salariés et 750 KE de chiffre d’affaires 2021) qui continue de s’agrandir. Un nouvel atelier vient d’être construit à Tourcoing, permettant de doubler les capacités de production.

 

 

Repenser l’industrie en proposant une solution durable

Moins gourmande en eau, en énergie, et évitant la destruction de tonnes de déchets, cette solution respectueuse de l’environnement propose une alternative aux matériaux neufs. Wasterial, en plus de recycler des déchets, travaille également comme consultant avec les entreprises afin de les rendre autonomes dans leur processus de recyclage. «Le concept Wasterial est de ne pas rendre obsolète une industrie locale qui fonctionne très bien (…) mais plutôt de l’accompagner en lui apportant des matériaux plus durables» explique Esperance Fenzy, responsable de la recherche et fondateur de Wasterial. Il cite par exemple une maison de luxe française qui recycle sa porcelaine usée pour produire du carrelage dans ses boutiques. L’entreprise prévoit ainsi d’amplifier son impact, en imposant durablement le concept Wasterial dans le mode de production.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don