Accueil
Bordeaux réforme ses critères d'attribution des places en crèches
Partager

Bordeaux réforme ses critères d'attribution des places en crèches

RCF Bordeaux,  -  Modifié le 10 novembre 2021
Actualités Bordeaux réforme ses critères d'attribution des places en crèches

Les places en crèches seront attribuées en fonction des revenus : c’est une nouveauté votée ce mardi 9 novembre par les élus municipaux de Bordeaux, pour une plus grande justice sociale.

Bordeaux réforme ses critères d'attribution des places en crèches Bordeaux réforme ses critères d'attribution des places en crèches

Les élus de Bordeaux (https://www.bordeaux.fr/) étaient réunis ce mardi 9 novembre en Conseil Municipal. Ils ont voté une réforme d’équité et de justice sociale en matière d’attribution des places en crèches. C’est ainsi qu’ont été présentés les changements qui prendront effet en mars 2022 lors des nouvelles attributions. Désormais les revenus des ménages sont pris en compte.

 

«Pour la première fois à Bordeaux, nous introduisons le critère de revenus dans l’attribution des places de crèches,» explique  Fanny le Boulanger, adjointe en charge de la petite enfance.

 

«Cela se fait dans la majorité des grandes villes équivalentes à Bordeaux».

 

D’autres critères sont retenus comme celui de l’activité.

 

«Là encore c’est une innovation puisque pour la première fois le statut de demandeur d’emploi sera valorisé. Jusqu’ici, le demandeur était considéré comme sans activité comme un parent en congé parental.»

 

 

Grande nouveauté donc pour Bordeaux qui gère l’attribution de 2600 places de la ville, sur les 5500 existantes, en finançant les crèches municipales ou en subventionnant des structures partenaires.

 

L’opposition a salué cette attention à plus d’équité, tout en précisant que ce n’était pas la panacée.

 

«Pour nous ce critère ne doit pas être le seul à être pris en compte car il n’est pas pour nous l’alpha et l’oméga en matière de justice sociale,» précise la conseillère LR Géraldine Amouroux.

 

«Parmi les villes qui ont dans leur critères d’attribution les revenus,  certaines d’entre elles ont fait marche arrière et ont abandonné ce critère,» précise-t-elle.

 

Mais surtout, pour plus d’équité, Géraldine Amouroux a sollicité la création de nouvelles places en crèches. Le nombre de places de crèche est en augmentation constante, a rappelé Fanny le Boulanger : «180 places ont été créées en 20021 notamment dans les nouveaux quartiers qui n’étaient pas équipés, Bassin à flots, Euratlantique ou Belvédère.»

 

Enfin, autre changement à noter  : la ville décide de réserver 15 % de ses places aux familles bénéficiaires du RSA ; la loi n’oblige à le faire que pour 5 % des familles actuellement. Qui plus est, 15 % par structure, et non pas sur l’ensemble, ce qui devrait contribuer à davantage de mixité sociale.

 

La nouvelle réforme sera observée pendant un an pour évaluation. L’opposition a demandé à faire partie des commissions d’attributions des places.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don