Accueil
Bilan et ambitions pour le tourisme dans les Hauts-de-France
Partager

Bilan et ambitions pour le tourisme dans les Hauts-de-France

Un article rédigé par Martin Pinguet - RCF Hauts de France, le 5 octobre 2022  -  Modifié le 6 octobre 2022

Le comité régional du tourisme des Hauts-de-France a présenté les premiers chiffres de fréquentation de l'été 2022. Son président Daniel Fasquelle a également évoqué les ambitions de la région pour les deux ans à venir.

 

 

La fréquentation de Nausicaa est en hausse de 14% cet été. Photo : Enguerran Fouchet La fréquentation de Nausicaa est en hausse de 14% cet été. Photo : Enguerran Fouchet

Le ressenti des professionnels du tourisme se confirme : oui l'été 2022 a été bon. 950 000 nuits d'hôtels recensées rien que pour le mois de Juillet. Le meilleur résultat sur les cinq dernières années. Par rapport à 2019, le taux d'occupation des gîtes de France est en hausse de 5,6 points. Et une hausse des réservations faites par des habitants de la région est observée.

 

Pour Daniel Fasquelle, président du Comité Régional du Tourisme (CRT) ces bons chiffres ne sont pas dûs au hasard ou à une météo clémente. Mais plutôt sur la palette de l'offre touristique régionale. "Le tourisme repose aussi sur des équipements phares qui ont pleinement joué leur rôle de locomotives", explique-t-il. La fréquentation de Nausicaa à Boulogne-sur-Mer est en hausse de 14% cet été par exemple. Celle du parc Astérix de 13%.

 

80 millions de visiteurs potentiels

 

2022 marque aussi le retour des touristes étrangers. Le CRT calcule une hausse de 2,5% des réservations étrangères dans les hôtels de la région. Les Anglais sont à nouveau les plus présents. Les Néerlandais sont 44% de plus à avoir réservés des nuits d'hôtels cette année. Pour les Allemands la hausse est de 11,7% par rapport à 2019. "Ces chiffres montrent une embellie mais on a encore un énorme potentiel. Nous sommes au coeur d'une des régions les plus riches du monde entre Paris, Bruxelles, le nord de l'Allemagne et le sud de l'Angleterre" analyse Daniel Fasquelle. Il estime le nombre de visiteurs potentiels à 80 millions de personnes. 

 

Pour attirer ces voyageurs, le CRT veut mettre en avant la richesse des paysages naturels de la région. Pour Daniel Fasquelle : "ceux qui vivent dans les villes veulent être dans la nature. On a la chance d'avoir un littoral préservé et 5 parcs naturels régionaux."  Un nouveau slogan est aussi dévoilé : Hauts de France, la générosité naturelle. "Pour mettre en évidence la générosité de nos habitants, nos paysages et notre gastronomie" précise le président du CRT.

 

Autre ambition : promouvoir un tourisme plus vert. Le CRT doit "tenir compte du réchauffement climatique et des nouvelles préoccupations environnementales des clients" indique la feuille de route 2022-2024 présentée le 4 octobre. Mais aucune mesure concrète n'a été évoquée pour l'instant. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don