Accueil
Bientôt un avion contre les incendies en Finistère?
Partager

Bientôt un avion contre les incendies en Finistère?

Un article rédigé par Christophe Pluchon et Ronan Le Coz - RCF Finistère, le 6 septembre 2022  -  Modifié le 6 septembre 2022

Le président du Conseil départemental du Finistère, Maël de Calan, souhaite lancer la réflexion pour acquérir un aéronef capable de lutter contre les incendies.

Les monts d'Arrée dévastés après l'incendie, le 28 juillet - ©Ronan Le Coz Les monts d'Arrée dévastés après l'incendie, le 28 juillet - ©Ronan Le Coz

Dans les monts d’Arrée, 2 200 hectares de flore, principalement de landes, sont partis en fumée dans les incendies cet été. Le soutien d’avions bombardiers d’eau a permis de limiter les dégâts. Et maintenant que ces incendies sont éteints, une réflexion est désormais lancée pour en acquérir. « Ce que je pense c'est que le Finistère ne sera jamais suffisamment prioritaire sur le plan des moyens aériens, même si le préfet du Finistère avec le préfet de Région ont beaucoup insisté pour qu'on puisse en bénéficier », a fait remarquer le président du conseil départemental, Maël de Calan, lors d’une conférence de presse, lundi 5 septembre, à Quimper. « On ne sera jamais assez touché pour avoir les canadairs qui sont dans le sud de la France, mais on le sera davantage que par le passé. Ma conviction, c'est que la pointe de la Bretagne (le Finistère, le Morbihan, les Côtes-d'Armor) doit s'équiper de moyens autonomes, pas nécessairement des gigantesques Canadairs, cela peut être des avions plus modestes ou des hélicoptères bombardiers d'eau... À la fin de l'épisode des incendies dans les Monts d'Arrée, les Suédois nous ont envoyé deux petits avions qui coûtent quelques millions et pas quelques dizaines de millions d'euros. Mon sentiment, c'est que le Finistère peut - et doit s'équiper - de ces moyens mais ce n'est pas moi qui prendrait la décision, il faut que les pompiers nous disent s'ils trouvent cela utile, ou non. Mais s'ils trouvent cela utile, le Conseil départemental financera ces moyens. »

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don