Accueil
Bernard Vivier : pas de révolution mais des évolutions dans le monde du travail
Partager

Bernard Vivier : pas de révolution mais des évolutions dans le monde du travail

Un article rédigé par Simon Marty - RCF,  -  Modifié le 1 septembre 2021
L'Invité de la Matinale Le monde du travail en mutation depuis la pandémie.

Pass-sanitaire obligatoire dans les entreprises et fin du télétravail, le monde du travail est sous le feu des projecteurs en cette rentrée. Éclairage avec Bernard Vivier, Directeur de l’Institut Supérieur du Travail.

Bernard Vivier Bernard Vivier

 

Si la pandémie de Covid-19 a profondément affecté notre société, le monde du travail a dû apprendre à s’adapter à de nouvelles contraintes, de nouveaux enjeux. Dernière modification en date l’entrée en vigueur du pass sanitaire pour les salariés dans les entreprises qui reçoivent du public.

Une décision du gouvernement qui ne surprend pas Bernard Vivier : “il ne faut pas que l’économie s’écroule et on ne peut vivre sous perfusion de l’argent public”, explique le directeur de l’Institut Supérieur du Travail.

 

Pour autant, avec la fin du quoi qu’il en coûte, il va falloir surveiller l’état de santé des petites PME qui ont pu bénéficier des prêts garantis par l’Etat.

 

Ce qu’on a appelé les prêts garantis par l’Etat c’est une avance de trésorerie, ce n’est pas une vraie aide” explique Bernard Vivier. “C’est un prêt à taux réduit, donc un jour ou l’autre, il faut rembourser !

 

Mais, quel que soit la taille de la société, c’est surtout le secteur d’activité des entreprises qui a pu faire la différence dans cette période de crise sanitaire entre celles qui ont pu tirer leurs épingles du jeu et celles qui accusent le coup.

 

Des entreprises qui ont dû composer avec le télétravail, au plus fort de la crise 25% des salariés français étaient en 100% à distance.

 

Nous allons vivre dans les prochaines années une évolution très forte, le télétravail est en train de s’installer avec son lot d’avantages et d’inconvénients”.

 

Plus de productivité, mais aussi plus de liberté pour les salariés qui sont en télétravail, aujourd’hui les dernières réticences tendent à s’estomper dans les services RH. Pour autant, cette nouvelle formule va aussi soulever de nouvelles problématiques en termes d’esprit d’équipe et de management.

 

Comment évaluer les membres d’une équipe, comment dynamiser un groupe de personnes qui travaillent à distance ?” Ce sont de grandes interrogations que les entreprises vont devoir résoudre pour l’Institut Supérieur du Travail.

 

Pour autant pas de révolution en terme social, on est plus aujourd’hui dans une évolution du cadre de travail. Même si aujourd’hui nul ne peut nier que la crise a accéléré les mutations.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don