Accueil
Bénédiction des couples homosexuels : le Pape François dénonce "l'hypocrisie" des réticents

Bénédiction des couples homosexuels : le Pape François dénonce "l'hypocrisie" des réticents

RCF, le 8 février 2024  -  Modifié le 9 février 2024

L’autorisation de bénédiction des couples homosexuels au sein de l’Église catholique n’en finit pas de faire couler de l’encre. Après la levée de bouclier suscité par le document Fiducia Supplicans, le Pape François revient à la charge et dénonce une ”hypocrisie”. 

©Vatican Media ©Vatican Media

Voilà une petite phrase qui ne passera pas inaperçue dans la communauté catholique, déjà largement divisée sur le sujet. Deux mois après avoir autorisé la bénédiction des couples homosexuels via la déclaration Fiducia Supplicans du Dicastère pour la Doctrine de la Foi, le Pape François campe ses positions et se défend. 

Une hypocrisie” pour le Pape François

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Credere, et relayé par La Stampa, le Saint-Père en remet une couche. Personne n'est scandalisé si je donne une bénédiction à un homme d'affaires qui exploite peut-être les gens : et c'est un péché très grave. Alors que cela arrive si je la donne à un homosexuel... C'est de l'hypocrisie !”, déclare-t-il avant d’ajouter quele cœur du texte, c’est l’hospitalité”. 

Le texte, c’est la déclaration Fiducia Supplicans datée du 18 décembre dernier qui autorisait la bénédiction des couples homosexuels, tout en réaffirmant l’opposition de l’Église au mariage de personnes de même sexe.

Face à la levée de boucliers que suscitait cette information, le Vatican était contraint d’effectuer une mise au point début janvier. Pour le Saint-Siège, le document “ne crée pas de confusion avec la bénédiction propre au sacrement du mariage". Il n’est donc pas possible de s’en distancier doctrinalement ni de le considérer comme blasphématoire. En tant que “déclaration”, ce texte a une valeur qui le place au-dessus d’une “Lettre apostolique”. 

L’Église divisée

Depuis mi-décembre, la déclaration Fiducia Supplicans n’arrête pas de faire réagir les différentes conférences épiscopales internationales. L’opposition la plus ferme est africaine. Le Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar, (Scream) exprimait mi-janvier, un “non’ très net à la bénédiction des couples homosexuels.

De son côté, le Conseil permanent de l’Église de France assurait le 10 janvier, recevoir cette déclaration du Vatican “comme un encouragement aux pasteurs à bénir généreusement les personnes qui s’adressent à eux en demandant humblement l’aide de Dieu. Les Évêques ne mentionnaient en revanche jamais “les couples”. "Ils les accompagnent ainsi sur leur chemin de foi pour qu’elles découvrent l’appel de Dieu dans leur propre existence et y répondent concrètement”, poursuivait le communiqué. 

Pour autant, "Fiducia Supplicans rappelle que ceux qui ne vivent pas dans une situation leur permettant de s’engager dans le sacrement de mariage, ne sont exclus ni de l’Amour de Dieu, ni de son Église.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don