Accueil
Baptiste Ménard : « La Convention, c’est moins qu’un parti, c’est plus qu’un think tank. »
Partager

Baptiste Ménard : « La Convention, c’est moins qu’un parti, c’est plus qu’un think tank. »

Un article rédigé par Thais Moreau / Anne Henry - RCF Hauts de France, le 14 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à • RCF Hauts de France La Convention créée par Bernard Cazeneuve se déploie dans le Nord

Le 10 juin dernier, l’ex Premier ministre de François Hollande, Bernard Cazeneuve, tenait le premier meeting national de son mouvement La Convention. Plus de 2300 personnes se sont réunies à Créteil pour écouter « le retour d’une gauche de gouvernement ». Dans les Hauts-de-France, c’est Baptiste Ménard qui incarne cette nouvelle dynamique.

Baptiste Ménard aux côtés de Martine Filleul et Bernard Cazeneuve lors du meeting de la Convention du 10 juin 2023 Crédit La Convention Baptiste Ménard aux côtés de Martine Filleul et Bernard Cazeneuve lors du meeting de la Convention du 10 juin 2023 Crédit La Convention

La Convention, c’est moins qu’un parti, c’est plus qu’un think tank. Notre chemin est celui d’une gauche républicaine, laïque, humaniste, qui puisse répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain, qu’il s’agisse d’écologie, d’éducation ou bien d’industrie. 

C’est ainsi que Baptiste Ménard, co-représentant du mouvement dans les Hauts-de-France, définit le positionnement de La Convention au micro de RCF. Créée le 9 mars 2023, elle prône surtout une gauche indépendante de la France Insoumise.

 

« Une gauche du quotidien »

Le référent qui est toujours au Parti Socialiste, est aux côtés de Martine Filleul pour structurer le mouvement dans le Nord : « Nous avons plus de 200 adhérents. Cela témoigne que dans la population et parmi les élus, beaucoup sont orphelins de cette gauche de gouvernement. » Dans la région, La Convention souhaite se mobiliser sur les questions de crise démocratique mais aussi sur les enjeux des mobilités :

Nous voulons être cette gauche du quotidien, des solutions, qui ne soit pas une gauche de l’incantation ni de l’outrance. 

 

La Convention aux élections européennes de 2024

A la question d’une liste de La Convention aux élections européennes de 2024, Baptiste Ménard répond :

Pour répondre aux problématiques de la finitude du monde, l’Europe est le bon échelon. Nous devons travailler à une Europe de la défense. Donc nos valeurs devront se retrouver dans une liste. Si tel n’est pas le cas, nous prendrons nos responsabilités avec nos amis du parti radical de gauche. 

En clair, demain, La Convention est prête à se dissocier du Parti Socialiste si ce dernier reste au sein de la NUPES aux prochaines élections européennes.


 

A retrouver ci-dessus l'intégralité de l’interview 3QA de Baptiste Ménard au micro d’Anne Henry.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don