Accueil
Automobile ou voiture ?
Partager

Automobile ou voiture ?

RCF,  -  Modifié le 4 octobre 2018
Chaque jour Jean Pruvost décrypte un mot qui fait l'actualité.
podcast image par défaut

Ouverture du « salon de l’automobile », formule couramment comprise, salon devenu le « mondial de l’automobile », eh bien comme d’autres mots existent pour qualifier ce véhicule on va s’intéresser bien sûr à l’automobile, mais aussi à la voiture et à la bagnole,

On a d'abord dit voiture automobile, puis automobile, mais aussi voiture, et il y existe toute de une série de mots familiers pour la désigner. Mais le mot automobile est  plus ancien qu’on ne l’imagine puisqu’il apparaît en 1861, en tant qu’adjectif, on disait en effet une voiture, un véhicule automobile, c’est-à-dire se déplaçant tout seul, le mot étant construit avec la racine grecque auto, soi-même, par opposition bien sûr à la voiture hippomobile, tractée par des chevaux.

Puis vers 1890 apparaît le substantif, un automobile et si le féminin existe, il semble que le masculin soit majoritaire au point que le Petit Larousse enregistre seulement le masculin dans sa première édition en 1905 avec une planche où figurent d’ailleurs des automobiles couverts ou découverts. En fait, il faut attendre le millésime 1919 pour que soit proposé un ou une automobile et le millésime 1938 pour que le genre féminin l’emporte définitivement. En réalité, « automobile » comme « voiture » sont pur ainsi dire des abréviations de « voiture automobile ».

Le mot voiture vient du latin vectura, action de transporter, du verbe vehere, transporter, et quand le mot voiture entre en français à la fin du XIIe siècle, il désigne la « marchandise transportée », et d’ailleurs dans sa première attestation il s’agit de ce que transporte un âne ! Puis de la marchandise transportée on est passé à la fin du XIIIe, avec le mot veicture, au véhicule en tant que « caisse montée sur des roues » est tirée par un animal. Le mot familier « caisse » nous est d’ailleurs resté.

En 1771, apparaissait la « voiture à feu » de Cugnot, première  automobile à dire vrai, même si le mot n’existait pas encore. On parlera aussi en 1824 de voiture à vapeur et en 1829 de voiture de chemin de fer, « en voiture le train va partir ! ». Et enfin, attesté en 1893, vient la voiture, mue par un moteur à pétrole. Quid alors de la bagnole ? Eh bien c’est un mot gaulois, une sorte de panier en osier qui servait de véhicule. Écologique avant l’heure !
 
 
 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don