Accueil
Au Liban, les jeunes vont se réunir en faveur de la paix
Partager

Au Liban, les jeunes vont se réunir en faveur de la paix

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
Le dossier de la rédaction Au Liban, les jeunes vont se réunir en faveur de la paix
Le Liban accueille du 27 Juillet au 4 août les journées régionales de la jeunesse.
podcast image par défaut

400 jeunes Syriens, Libanais, Irakiens ou Egyptiens ont rendez vous à Beyrouth. Il y sera question de paix d’engagement et d’espérance. Ils ont été rejoints par une trentaine de jeunes Français. Ces journées régionales de la jeunesse sont nées en 2006 à l’initiative des jésuites de la Province du Moyen Orient. Mais ce rassemblement de la jeunesse chrétienne dans cette région du monde prend un sens tout particulier après le passage de Daech. Le Père Jacques Enjalbert, jésuite, aumônier du Centre Saint-Guillaume , l’aumônerie de Science-Po Paris, partira avec 35 jeunes français fin juillet à Beyrouth pour participer à ces Journées régionales de la jeunesse.

"De sa paix dépendra votre paix", cette citation, inspirée du livre de Jérémie, sera le thème de ces journée. L’un des enjeux pour les Eglises chrétiennes du Moyen Orient, c’est de stopper l’hémorragie de chrétiens, de faire en sorte que les jeunes restent, qu’ils soient non seulement des bâtisseurs de paix mais des bâtisseurs de leurs pays anéantis par la guerre.  La question de l’engagement et de la responsabilité des chrétiens dans la société. Ce sera justement l’une des questions abordées lors de ce rassemblement. L’Œuvre d’Orient qui est partenaire de ces journées a envoyé deux jeunes volontaires au Liban au mois de janvier. Paul Morinière et Maximilien Neymon sont sur place depuis six mois. Ils ont sillonné l’Irak, la Syrie, le Liban et l’Égypte et ont justement pu rencontrer des jeunes chrétiens engagés. Paul Morinière.

Et c’est dans le cadre de ces journées régionales de la jeunesse qu’un réseau de jeunes entrepreneurs et chrétiens d’orient pourrait voir le jour. Et justement au cours de leur périple, Paul et Maximilien ont fait une rencontre particulièrement marquante. Ils se sont rendus  à Radio Al-Salam, ce qui signifie la radio de la paix en arabe. Elle émet depuis Erbil, au coeur des camps de déplacés du Kurdistan irakien et donne la parole aux exilés. Cette antenne sert de pont entre les différentes communautés, chrétiennes et musulmanes, déplacées et locales.

Une rencontre bouleversante à l’image d’une jeunesse qui a soif de paix. Mgr Toufic Bou Hadir fonde beaucoup d’espoir dans cette jeunesse. C’est le coordinateur du Bureau patriarcal pour la pastorale des jeunes au Liban.

Ces journées régionales de la jeunesse qui auront lieu du 27 juillet au 4 août contribueront sans aucun doute à créer ces ponts, à permettre aux jeunes du moyen Orient de prier se rencontrer et préparer ensemble l’avenir.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don