Accueil
Au cœur de la manifestation pour la paix en Ukraine. Reportage à Angers

Au cœur de la manifestation pour la paix en Ukraine. Reportage à Angers

Un article rédigé par Augustin le Bigot et Marion Bastit - RCF Anjou, le 4 mars 2022  -  Modifié le 18 mars 2024

Place du Ralliement à Angers, près de 400 personnes étaient réunies hier en fin d’après-midi pour s’opposer à la guerre en Ukraine, six jours après le début de l’invasion russe. Dans le cortège, quelques expatriés ukrainiens en Anjou mais c’étaient surtout les Angevins qui constituaient le gros des troupes. Tous étaient présents en soutien au peuple ukrainien.

Près de 400 personnes ont manifesté leur soutien à l'Ukraine mercredi 2 mars 2022 à Angers. ©RCF Anjou Près de 400 personnes ont manifesté leur soutien à l'Ukraine mercredi 2 mars 2022 à Angers. ©RCF Anjou

« Imagine ». La voix de John Lennon résonne sur la place, crachée par les enceintes. « Nous appelons les peuples à se mobiliser pour le désarmement global » s’exclame l’un des porte-parole du Mouvement pour la Paix, organisateur de la manifestation. « Notre patrie, c’est le monde ! »

 

Au milieu des drapeaux et des pancartes qui s’agitent, des gens de tous horizons sont présents. Retraités et étudiants se retrouvent ainsi au coude à coude, échangeant entre les prises de paroles. Béret sur la tête, Jean-Paul brandit une pancarte aux couleurs bleu et jaune du drapeau ukrainien sur laquelle est écrit en anglais « Soutenez l’Ukraine ». « Je suis là pour me tenir aux côté des Ukrainiens et dénoncer l’invasion des forces de Poutine. C’est une menace extrêmement grave, si la force seule régit les relations internationales, on peut faire tout ce qu’on veut » nous rapporte-t-il.

 

Annick arbore un drapeau ukrainien, des rubans assortis ornent son sac à main. Membre de l’association Anjou-Lviv, elle se dit très touchée par la situation : « Je suis là pour défendre l’Ukraine, j’ai des amis là-bas, je sais combien ils aiment leur pays et donc je les soutiens aussi bien que je peux. »

 

Zaza et sa famille, qui ont vu leur Géorgie natale envahie par la Russie en 2008, sont venus soutenir les Ukrainiens. ©RCF Anjou

 

Zaza et sa famille sont également venus manifester, mais avec deux drapeaux cette fois, celui de l’Ukraine et celui de la Géorgie, dessinés sur les joues des enfants. Interrogé sur les raisons de leur présence, il raconte leur lien avec l’Ukraine. « Nous les Géorgiens, nous sommes des très grands amis des Ukrainiens. Les Russes reproduisent en Ukraine ce qu’ils ont déjà fait chez nous. »

 

Un cœur aux couleurs de l’Ukraine sur son manteau, Lilia manifeste pour la fin de la guerre car elle a peur pour son pays et sa famille. Kinésithérapeute en France depuis quatre ans, elle reçoit des nouvelles inquiétantes : « Tous les jours, au son des sirènes, ils doivent aller se cacher dans des abris. C’est une guerre terrible. »

 

« Depuis six jours, nous sommes écœurés devant la télé, scotchés par la folie des hommes » explique un couple de retraité. Défenseurs de la cause mais ignorants de l’existence de cette manifestation, c’est par hasard qu’ils la découvrent et se joignent au cortège.

 

Si la plupart viennent symboliquement en soutien aux Ukrainiens, d’autres comme Emmanuelle sont présents avec des revendications. « Je suis en colère parce qu’hier [mardi], l’ambassade de France a été déménagée vers Lviv, à l’ouest du pays, alors qu’on a laissé les ressortissants français de Kiev se débrouiller pour se mettre en sécurité. » Travaillant à Kiev depuis trois ans, Emmanuelle a dû rentrer en France par ses propres moyens. Elle reproche à ses dirigeants de ne pas secourir suffisamment les Français qui vivent en Ukraine.

 

Un nouveau rassemblement de soutien à l’Ukraine est prévu ce samedi 5 mars à Angers.

 

Reportages Manifestation contre la guerre en Ukraine mercredi 2 mars à Angers
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don